Scroll Top

Un Chemin vers le thé (Portrait)

cover article blog r mag (1)

Lujiao Qiu, jeune chinoise arrivée en France il y a cinq ans, a ouvert Chemin vers le thé en 2018 dans la ville de Rives (Isère). Les clients peuvent acheter du thé et des ustensiles et assister à des cérémonies du thé.

 

Du coq chinois au coq gaulois

carte_chine_pixabay.jpg
Pixabay

La Chine a la forme d’un coq. La province de Guangdong, connue pour ses différents thés, se situe dans le ventre du coq. C’est là qu’a vécu Lujiao Qiu avant de partir en France en 2015. Elle a étudié l’orientation des affaires commerciales, spécialité Anglais appliqué à l’Institut des professionnels de Jiangmen et vient de finir ses études en Langues Étrangères Appliquées à l’Université Grenoble Alpes.

Après avoir organisé plusieurs cérémonies du thé à son arrivée en France, Lujiao Qiu a remarqué l’intérêt prononcé des Français pour le thé chinois. C’est là que lui est venu l’idée de créer Chemin vers le thé.

 

Le déroulement d’une cérémonie du thé

2 -photographe Lian CHEN.JPG

Nous nous asseyons à la même table que Lujiao Qiu. Elle commence par sortir les différents ustensiles nécessaires à la dégustation. Après avoir mis les feuilles de thé dans la théière, l’eau préalablement chauffée y est versée. La première eau ne devant pas être bue, elle est répandue sur la boîte en bois contenant le service à thé.

Nous goûtons, tout d’abord, le thé vert. La cérémonie se poursuit avec la dégustation du thé jaune, plus doux que le premier, suivie par celle du thé blanc ; puis, c’est au tour du thé Oolong, plus fermenté, avec des goûts et des arômes différents. Nous finissons par la dégustation du thé noir, idéal après un repas copieux, et du thé rouge avec des arômes fruités.

Un message à transmettre

Après avoir bu une tasse de thé, on se sent plus calme et plus tranquille,

Et aussi ouvert que le Ciel et la Terre ;

Si l’on boit encore une tasse,

C’est comme si l’esprit avait été nettoyé par une douce pluie ;

Après la troisième tasse, on comprend la nature des choses.

Le thé soulage la fatigue, fortifie la volonté, élève l’âme et renforce la vue.

 

Traité des plantes médicinales, l’empereur Shen Nong (2727-2697 av JC).

La légende du thé

Le thé est né en Chine, il y a plus de 4 700 ans.

Voici sa légende :

L’Empereur Shen Nong cherchait des plantes pour guérir son peuple souffrant. Il avait un corps transparent comme le jade et un cœur de cristal. Lorsqu’il goûtait une plante comestible, son corps restait transparent et clair ; à l’inverse, il se teintait de noir lorsque l’empereur portait à sa bouche une plante toxique.

Un jour qu’il avait goûté soixante-douze plantes toxiques, il se sentit faible et tomba doucement près d’une très belle plante verte. Il en mâcha quelques feuilles au goût pur et parfumé et son corps retrouva sa transparence et sa clarté.

Ainsi fut découverte la magie du thé.

Informations pratiques

chemin_vers_le_the_lujiao_qiu_2.jpg

Les cérémonies sont organisées à la fois pour des occasions particulières (comme un festival) et sur la demande d’un client.

Une cérémonie du thé peut réunir 120 personnes au maximum. L’idéal, pour ce genre de prestation est un groupe de quatre à six personnes, car l’on peut davantage se concentrer sur la dégustation et on a plus de temps pour partager ensemble ce moment. Pour un groupe de six personnes, le prix est de 20 euros. La cérémonie est gratuite si on achète du thé ou des ustensiles. Si on dépasse les 30 personnes, le prix est d’un euro par participant.

 

Crédits photos :

Toutes les informations sur les différents thés et la légende du thé proviennent des fiches sur les thés fournis par Chemin vers le thé.

Facebook : @lujiaocha

chemin_vers_le_the_lujiao_qiu.png

À propos de l'auteur

Publications similaires

Laisser un commentaire