Poésie

Poésie

17-Autoportr_Œil_copie.jpeg

21 Mar: Printemps des poète.sse.s 2022 quand est-ce qu’on renomme vraiment l’évènement ? « Portr’Œil » d’Anne Mulpas

Il n’a pas été nécessaire d’insister beaucoup pour qu’Anne Mulpas accepte de faire partie de notre printemps. Et pourtant, la poétesse refuse qu’on l’assigne, qu’on lui demande de « répondre aux définitions et aux cases ». « Qu’est-ce qu’une femme ? Qu’est-ce qu’être écrivain.e, auteur.rice ? Qu’est-ce qu’écrire ? » Anne a pris « le mot poète il y a quelques années à bras le corps » et a « l’impression que d’œuvres en œuvres c’est aux autres de répondre à ces questions. »

IMAG0054

16 Mar: Printemps des poète.sse.s 2022 quand est-ce qu’on renomme vraiment l’évènement ? Rim Battal « Tu préfères la poésie ou un million d’euros ? »

C’est toujours le printemps puisque Rim Battal nous offre la chance de parler d’elle ! Poétesse sans posture, qui participe pourtant à de nombreux évènements, a publié plusieurs recueils. Elle revivifie, réconforte et repeint le monde sans faire semblant.

3

12 Mar: Printemps des poète.sse.s 2022 : Quand est-ce qu’on renomme vraiment l’événement ? | Sara Mychkine, poétesse de la collision des identités

Il en va de la poésie comme des saisons ; elle revient, d’apparence éphémère, elle ne se meure jamais. Pour inaugurer une série de portraits de poétesses à l’occasion du Printemps des poète.sse.s 2022, découvrons Sara Mychkine, poétesse de la collision des identités.