Artiste Femme

Artiste Femme

Hoda1

30 Juil: Hoda Adra : La performance artistique qui nous fait voyager

La performance « A » a été proposée par le MAI (Montréal, arts interculturels). Écrit, joué et raconté par l’artiste visuelle d’origine libanaise, Hoda Adra, ce petit bijou artistique nous transporte. Dans la justesse des mots et avec beaucoup d’humanité, Hoda nous fait vivre un moment hors du temps.

skynews-anna-sorokin-delvey_5667848

21 Mai: Anna Delvey : arnaqueuse, génie des affaires, influenceuse et prisonnière

C’est sur cette histoire que Netflix s’est penché pour produire la série Inventing Anna parue en février 2022 et inspirée d’un article publié par le New Yorker. Une journaliste y décrit l’histoire d’une jeune femme arrivant à New York avec un projet et son plan d’affaires. Elle prétend être une riche héritière allemande qui touchera sa fortune à 25 ans. Le problème, c’est qu’elle n’est ni riche, ni allemande, ce qui ne l’empêchera, toutefois, pas d’arnaquer les plus grandes fortunes new-yorkaises ainsi que certaines banques. Dans la série, l’histoire d’Anna est racontée au travers des yeux d’une journaliste sous pression, nommée Vivian Kent. Entre la mode, la place des femmes et les nouveaux archétypes de la société, la série jongle avec plusieurs sujets sulfureux.

téléchargement

06 Avr: Le Chaâbi – Une héritière de la musique arabo-andalouse, Portrait

Chères lectrices et chers lecteurs, je vous propose une rencontre avec la musique algérienne du Chaâbi (de l’arabe الشعبي əš-šaʿabī), héritière de la tradition arabo-andalouse. Cette musique provient des enseignements du Maître El Anka, un théoricien de la musique de Chaâbi. Elle a été popularisée au XXème siècle et connait son développement à Alger. 

Dans le cadre de notre article, nous avons souhaité interroger Malya Saadi, une chanteuse algérienne qui a été influencée par cette musique traditionnelle et qui a accepté de partager avec nous son parcours.

17-Autoportr_Œil_copie.jpeg

21 Mar: Printemps des poète.sse.s 2022 quand est-ce qu’on renomme vraiment l’évènement ? « Portr’Œil » d’Anne Mulpas

Il n’a pas été nécessaire d’insister beaucoup pour qu’Anne Mulpas accepte de faire partie de notre printemps. Et pourtant, la poétesse refuse qu’on l’assigne, qu’on lui demande de « répondre aux définitions et aux cases ». « Qu’est-ce qu’une femme ? Qu’est-ce qu’être écrivain.e, auteur.rice ? Qu’est-ce qu’écrire ? » Anne a pris « le mot poète il y a quelques années à bras le corps » et a « l’impression que d’œuvres en œuvres c’est aux autres de répondre à ces questions. »

IMAG0054

16 Mar: Printemps des poète.sse.s 2022 quand est-ce qu’on renomme vraiment l’évènement ? Rim Battal « Tu préfères la poésie ou un million d’euros ? »

C’est toujours le printemps puisque Rim Battal nous offre la chance de parler d’elle ! Poétesse sans posture, qui participe pourtant à de nombreux évènements, a publié plusieurs recueils. Elle revivifie, réconforte et repeint le monde sans faire semblant.