PlantLife, le Tiktok des plantes, un réseau social pour les passionnés de plantes

Shoshana_Wodinsky_(PlantLife)

À l’ère du numérique, nos vies sont hyper connectées et hypersociales. Il existe des centaines de réseaux sociaux généralistes ou dédiés, de quoi satisfaire les besoins et les goûts de chacun. PlantLife a vu le jour récemment et propose une plateforme sociale centrée sur les plantes. L’idée des trois co-fondateurs est de développer une communauté saine et bienveillante d’amoureux de plantes.

 

Classmates en 1995 et Six Degrees en 1996, bien qu’oubliés aujourd’hui, sont les prémices de ce que l’on appelle aujourd’hui « réseau social ». Ce n’est qu’en 2003 que la fonctionnalité « contacts » apparaît et apporte une fonction relationnelle supplémentaire. Myspace, Friendster (disparu en 2015) ou encore LinkedIn voient le jour. En 2004, le géant Facebook de Mark Zuckerberg, réservé à la communauté universitaire, arrive. Trois ans après, il s’élargit pour tous les utilisateurs et commence à être traduit dans plusieurs langues. Depuis, des réseaux sociaux de tous types éclosent : Youtube en 2005, Twitter en 2006, Instagram et Pinterest en 2010 ou encore Tiktok en 2016 pour n’en citer que quelques-uns. C’est le début d’une révolution des communications!

Le choix des réseaux sociaux est grand et chacun a ses propres principes de communication. Il est d’ailleurs parfois difficile de trouver le plus approprié à notre personnalité, à nos intentions et à nos goûts. Savez-vous qu’il existe de nombreuses plateformes dédiées? Quoi de mieux pour enrichir sa passion que d’être entouré d’autres captivés?

Dans le domaine de l’art par exemple, ArtStation, DeviantArt ou Behance permettent aux artistes, amateurs et professionnels de partager leur portfolio avec leur communauté, obtenir leur avis, mais aussi se former grâce à des tutoriels. Pour les amoureux de musique, Youtube et Soundcloud ne sont plus à présenter. Il existe des réseaux sociaux pour les sportifs, pour les admirateurs de chiens, pour les geeks, pour les motards ou encore pour les fous de plantes.

Je me suis intéressée à l’application iOS Plantlife, une plateforme sociale dédiée aux végétaux.

L’entreprise est fondée par Leslie Mullins ayant travaillé pour des marques telles que Nike et Apple dans le domaine du design et du marketing, et Taylor Vignali qui a œuvré pour les mêmes compagnies dans des postes de directeur créatif et UX. Lena Pappas vient compléter le trio avec une casquette de paysagiste et designer architecturale.

Fondateurs de PlantLife  Leslie Mullins, Taylor Vignali, Lana Pappas

 

À première vue, on pourrait la qualifier de « Tiktok des plantes » par son interface que l’on scroll à l’infini. Au lieu de rassembler des duos de danse et des tutoriels de maquillage, ce nouveau réseau social veut rassembler les amoureux de plantes, mais aussi promouvoir les petits commerçants fleuristes et jardiniers.

Ma découverte débute de manière assez routinière avec un choix de pseudonyme et d’images d’affichages. Au sujet de ce dernier point, on nous demande une photo de nous avec la possibilité d’y ajouter des photos de nos plantes chéries. Il s’en suit une série de questions destinées à cerner le nouvel utilisateur dans son amour pour les plantes. Êtes-vous un jardinier débutant ou confirmé? Quel contenu végétal voulez-vous voir passer sur votre fil d’actualité? Vous pouvez choisir plusieurs catégories comme jardin, repas, décoration, projets artistiques, écologie, plantes d’intérieur, bien-être, etc. Selon Leslie Mullins, PDG et co-fondatrice de PlantLife, l’objectif est de mettre en lumière des personnes qui sont épanouies dans leur vie végétale et permettre aux autres de faire de même. Sur le point de l’influence, on reconnaît bien les réseaux sociaux.

Crédit : Apple par Apple Store

Il est possible d’utiliser l’application comme un forum où l’utilisateur peut publier une photo, ajouter une description (par exemple le nom, l’espèce et l’âge de la plante) et exprimer ses remarques ou questions vertes. La communauté de l’utilisateur peut alors commenter et donner des conseils novices ou experts. Sur ce réseau social, on parle d’arrosage, d’éclairage, de drainage, de racines ou de parasites entre amoureux de plantes. On y voit du contenu original coloré, mais surtout très vert.

Plantlife permet de réserver des ateliers avec des horticulteurs et jardiniers professionnels du monde entier sur divers sujets par l’intermédiaire de Superpeer, une plateforme vidéo qui donne tous les outils nécessaires pour interagir avec un public par la vidéo.

Il est également possible d’acheter des végétaux ou de se les échanger. Les entreprises locales et régionales sont les bienvenues et peuvent y installer une boutique virtuelle afin de contrer la domination de la vente de plantes de grandes surfaces. Plusieurs partenariats ont été conclus dans de grandes villes des États-Unis. À Los Angeles par exemple, l’application collabore avec Talia « Tata H » Hollins, fondatrice de PlantBlk et avec le groupe communautaire Black women who love plants pour créer davantage d’espaces pour que les femmes de couleur puissent célébrer leur amour pour les plantes. Talia s’exprime dans les colonnes de PR Newswire : « Avec PlantLife nous avons trouvé une ressource optimale pour nous répandre vers l’extérieur, pour planter de nouvelles racines, nous pouvons croître plus loin, plus vite ».

Crédit : Apple par Apple Store

 

Il n’est pas, ou pas encore, possible d’identifier automatiquement les plantes à partir d’une photo comme certaines applications le proposent. Il y a cependant une base de données dans laquelle il est possible de chercher sa plante en question. Une fois trouvée, elle offre une fiche d’entretien et d’instruction complète pour que nos végétaux soient les plus heureux du monde!

Plantlife est l’application qu’il vous faut si vous voulez prospérer avec des plantes dans une vie plus verte!

Publications similaires

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: