Patrick Desrochers : le yoga comme mode de vie

image.jpeg

La plupart d’entre nous a sûrement pensé ou même rêvé de changer de carrière ou de façon de vivre. Cela demande une remise en question, une mûre réflexion, le support de nos proches et ce n’est pas toujours aussi facile qu’on pourrait le croire. Certain.e.s comme Patrick Desrochers sont, cependant, passé.e.s à l’action. Après treize années passées en éducation, il a bifurqué vers un mode de vie qui lui apporte bien-être et satisfaction.

 

Patrick Desrochers a travaillé comme enseignant à l’élémentaire pendant treize ans. Il était l’exemple même d’un enseignant impliqué, motivé qui avait à cœur le bien-être et le succès de ses élèves. Je peux en témoigner, car j’ai été une de ses collègues pendant plusieurs années. Pour ceux et celles qui doutent des difficultés inhérentes à ce type d’emploi, Patrick était l’exemple parfait de ce que le corps peut vous jouer comme mauvais tours lorsque vous occupez ce métier : maux d’estomac, de dos, de la fatigue et j’en passe. De quoi mettre notre service de santé au défi. Alors, entre la gym pour se garder en forme, le psy pour garder son équilibre, le massothérapeute pour se détendre et les médecins pour ses maux d’estomac, Patrick enseignait.

 

Puis Patrick a pris une année sabbatique pour essayer de se refaire une santé. À son retour, son poste de professeur en soutien pédagogique venait d’être amputé de 50 % à l’école où il avait enseigné. Il s’est retrouvé dans une autre école à deux heures de chez lui. De là s’est amorcée une réflexion. Retour à l’université ? Changement de carrière ? Quel chemin prendre ?

 

Durant son congé, il s’était mis au yoga et en ressentait les bienfaits. Son corps et son être lui en étaient reconnaissants. Ainsi l’idée s’est insidieusement faufilée : enseigner le yoga, concilier l’expérience pédagogique à son bien-être qu’il apprivoisait afin de le partager. Jusque-là, vous me direz qu’il n’y a rien de bien particulier. Une formation de 300 heures peut vous permettre de devenir professeur de yoga.

J’ai rencontré Patrick dans son studio du Plateau. Il m’a parlé de sa passion pour le yoga, les transferts de compétences acquises en pédagogie et de sa certification. J’ai donc appris qu’il avait passé 5 mois en Inde, où il a appris la pratique du hatha yoga classique et ce 7 jours par semaine pour un total de plus de 1750 heures. Ce programme a été conçu par Sadhguru, fondateur de l’Isha School of Hatha. Tous les deux ans, leur formation est mise à jour. Le hatha yoga date d’environ du XIIe siècle et vous aide entre autres à vous réapproprier votre corps et votre pensée.

 

Après sa certification, Patrick a donc décidé d’ouvrir son studio de yoga dans le sous-sol de sa charmante maison de Longueuil. Un studio sans miroir, sans musique de fond, mais qui laisse toute la place à votre intériorité. Vous n’avez besoin que d’une tenue confortable.

 

Son partenaire a acheté un duplex à Montréal, l’a remodelé et voilà qu’ils ont déménagé sur le Plateau (eh bien oui !). Ce n’est pas là que l’histoire s’arrête. La pandémie (eh oui encore celle-là) a tout mis sur pause. Dès que la possibilité de pratiquer en présentiel s’est présentée, Patrick a recommencé. D’abord par des leçons en privé pour finalement pouvoir accueillir de petits groupes dans son nouveau studio. La demande étant très forte, Patrick et Sébastien ont décidé d’ouvrir un studio de yoga avec pignon sur rue au coin de Berri et Duluth. Dès qu’ils recevront les permis de rénovation, ils vont débuter les travaux tout en respectant le statut patrimonial de l’édifice.

Ce sera en octobre 2023 que l’ouverture officielle devrait se faire. Il y a aura le studio de yoga de groupe, mais aussi une salle plus intime afin de donner des leçons privées et une petite boutique attenante qui vendra des livres et autres objets se rapportant à la pratique du yoga. Patrick et son conjoint Sébastien sont les seuls au Québec pour le moment à être certifiés par cette école, mais une de leurs élèves devrait faire la certification prochainement.

 

Afin de connaître l’horaire des cours et activités, connectez-vous sur les réseaux sociaux : Facebook, Instagram, YouTube et Twitter ou envoyez tout simplement un courriel à patrick@samsarahathayoga.com.

 

Ah oui, j’oubliais, les maux de dos et les maux d’estomac de Patrick sont disparus. Comme quoi, lorsque c’est nécessaire, il vaut mieux prendre le chemin qui s’éclaire devant nous.

Namasté 🙏🏽

Publications similaires

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: