Olympe de Gouges, une militante féministe

Photo-01

Olympe de Gouges est reconnue comme une auteure engagée, mais aussi une pionnière du féminisme en France. Elle a principalement lutté pour le droit des femmes, des personnes démunies et des esclaves.

 

« Femme, réveille-toi ; le tocsin de la raison se fait entendre dans tout l’univers ; reconnais tes droits » Olympe de Gouges

 

De nombreuses femmes ont participé à la Révolution française mais elles sont, pourtant, très peu mises en avant.

Je souhaite, aujourd’hui, mettre à l’honneur un personnage important de cette révolution : Olympe de Gouges. Elle naît en 1748 en France à Montauban et est mariée à 16 ans à un homme beaucoup plus âgé qu’elle. Suite à   ». En effet, une femme était sous l’autorité de son père, ensuite de son mari et seulement les veuves pouvaient prétendre à une certaine

Après être montée à Paris, elle intègre des salons parisiens et développe des écrits (romans, pièces de théâtre) dans lesquels elle défend le droit des femmes, propose des réformes sociales et lutte contre l’esclavage. Parmi les idées qu’elle défend, on peut notamment citer le droit au divorce, l’éducation nationale pour les femmes, l’aide publique aux plus pauvres et la reconnaissance des enfants illégitimes. En 1784, elle publie la pièce de théâtre Zamora et Mirza où L’heureux naufrage afin de dénoncer l’esclavage.

Ces prises de position lui vaudront des menaces. De son vivant, comme après sa mort, elle fera l’objet de nombreuses attaques : « femme sans éducation », « qui abandonna les soins de son ménage », « elle voulut être homme d’État et il semble que la loi ait puni cette conspiratrice » …

Olympe de Gouges publiera en 1791 la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne.

En novembre 1793, elle est guillotinée en raison de ses opinions politiques, notamment par rapport à sa prise de position contre Robespierre et Marat.

Aujourd’hui, Olympe de Gouges est reconnue comme une auteure engagée, mais aussi une pionnière du féminisme en France. Elle avait des revendications pour les femmes, les personnes démunies, les esclaves et désirait un monde plus juste. Plusieurs centaines d’années après, les sujets de son combat sont toujours d’actualité. Son combat a mis en exergue la non prise en compte réelle des femmes dans la Révolution française.

 

 

Sources

 

Publications similaires

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: