Mode Ezé Plus : Une plongée dans le virage de la mode adaptée

mode_ezé_Plus

Cher lectorat, je vous présente dans cet article ce que l’on appelle la mode adaptée, un sujet encore relativement peu traité en France, car cela représente un marché de niche. La mode adaptée est plus présente au Canada et aux États-Unis. Si nous devions donner une définition claire et précise de ce phénomène : la mode adaptée est une réflexion portée sur l’accessibilité du vêtement pour des publics présentant des contraintes spécifiques parmi lesquelles nous pouvons classer les handicaps. C’est à partir de cette définition première du concept qu’il m’a semblé important de brosser le portrait d’une marque québécoise qui tente depuis quelques années de concilier l’élégance et les difficultés de l’habillement pour des personnes handicapées et des personnes âgées. C’est dans ce cadre, que nous avons contacté France Caron, la créatrice de la marque québécoise « Mode Ezé Plus », afin d’avoir une vision plus complète du monde de la mode adaptée.

La marque Mode Ezé Plus a été conçue au départ pour les gens âgés en perte d’autonomie qui se retrouvaient dans les centres d’hébergement et n’avaient aucun vêtement qui les couvrait convenablement, car seules les jaquettes ouvertes au niveau du dos existaient, mais aucun vêtement à proprement parler. La marque a l’ambition de continuer à développer son projet, avec la fabrication de vêtements accessibles tout en restant tendances.

Néanmoins, la difficulté persiste pour les marques de mode adaptée lorsqu’il s’agit de trouver des distributeurs de vêtements. « Mode Ezé Plus » a fait face à cet obstacle dans sa volonté d’ouvrir des boutiques physiques, afin que les personnes âgées puissent avoir un accès encore plus simple à leurs produits.

Malgré les difficultés, la marque « Mode Ezé Plus » poursuit de nombreux projets afin de développer une mode responsable et accessible à tous, notamment au travers de son partenariat avec « les Ateliers Léopold Desrosiers », qui permettent à des personnes handicapées de se former aux métiers de la mode, car nous avons vu que ce domaine constitue un secteur auquel les personnes handicapées ont un intérêt.

L’association des termes « mode » et « handicap » ne va pas encore de soi, étant donné qu’il existe actuellement peu de marques de prêt-à-porter qui prennent en compte les personnes handicapées comme des clients à part entière. Le manque de visibilité de la dimension de « mode adaptée » sur le marché de la haute couture comme sur celui du luxe est encore persistant.

Les initiatives de modes adaptées se multiplient de plus en plus et gagnent en popularité. Que ce soit de grandes marques prêt-à-porter   comme Tommy Hilfiger qui s’engagent au travers de collections adaptées ou des créateurs comme le français Chris Ambraise Boston, fondateur de la marque A&K Classic, qui a illustré son engagement durant ses plus grands défilés, la recherche d’une mode plus inclusive et accessible à tous a le vent en poupe.

La marque « Mode Ezé Plus » tente elle aussi, de prendre le virage de la mode adaptée, dans le but d’inclure les personnes handicapées, cependant le public québécois apparaît encore peu sensibilisé à celle-ci. En raison de la pandémie et du manque de distributeurs, Mode Ezé Plus éprouve donc des difficultés à se faire connaître du public québécois.

Allez jeter un œil sur le site de Mode Ezé Plus qui met en valeur une mode familiale ainsi qu’intergénérationnelle. Laissez-vous surprendre par les collections et découvrez un panel de créations faites selon votre âge et vos envies.

 

Publications similaires

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: