Loading Posts...

La 15e édition de l’École d’Été de l’Institut du Nouveau Monde – INM* s’est tenue en Août dernier et interpellait directement les quelque deux millions de jeunes de 15 à 35 ans à changer le monde. Mais, ce fut également l’occasion pour l’INM de fêter en grand son 15e anniversaire.

« L’École d’été est un événement de 4 jours qui permet de développer ses compétences civiques en expérimentant diverses formes de participation citoyenne. C’est aussi aller à la rencontre d’actrices et d’acteurs diversifiés » en la personne des participant.e.s, des personnalités publiques de la politique, des médias, de la science et des arts.

Pour la première fois au Québec et dans le cadre du 50e anniversaire de l’Office franco-québécois pour la jeunesse – OFQJ, le Marché aux projets des Offices Jeunesse internationaux du Québec – LOJIQ invitait les participant.e.s à partager leur idée de projet citoyen.

Charlotte Petiquay, une jeune femme de la Nation Atikamekw de Manawan, est une des lauréat.e.s et a remporté une des bourses de mobilité mises en jeu pour réaliser son projet.

 

En haut, de la gauche vers la droite : Andréanne qui souhaite offrir un accès plus facile à la justice (Projet 7) et Charlotte qui rêve de rendre accessible la mobilité internationale aux jeunes filles de sa communauté.
En bas, de la gauche vers la droite : Jasmine qui souhaite donner plus de visibilité aux entreprises d’impact (Projet 4) et Jérémy qui veut réinventer l’orientation académique pour la rendre plus efficace (Projet 10).

« Je n’ai pas vraiment pensé à participer à ce concours avant de rencontrer une personne qui m’a beaucoup encouragée et d’ailleurs, je tiens à la remercier. Il m’a fallu beaucoup de courage, vu que je suis une personne qui est beaucoup renfermée sur elle-même et grâce à elle, j’ai eu le courage nécessaire de participer au Marché aux projets. », nous confie-t-elle.

Ayant elle-même abandonné l’école et fort heureusement, elle y retourne, Charlotte veut encourager les jeunes à finir leur scolarité. « Dans ma communauté, le décrochage scolaire frappe beaucoup les jeunes et les filles sont plus nombreuses que les garçons à décrocher », précise-t-elle. « Marathon de l’espoir pour les jeunes femmes autochtones » qui se veut un moyen de rendre accessible la mobilité internationale aux jeunes filles de sa communauté est né ainsi. Pour son projet, la jeune Atikamekw s’est beaucoup inspirée d’un autre projet réalisé déjà mais uniquement réservé aux jeunes hommes. Elle trouvait cela aberrant de pas y inclure la gent féminine alors que l’envie et le besoin se ressentaient.

Écoutez Charlotte vous expliquer en une minute éclair son projet :

 

Pour découvrir Manawan, parcourez le site du conseil des Atikamekw !

Pour en savoir plus sur l’histoire des Atikamekw, consultez le site www.manawan.org !

 

* « L’Institut du Nouveau Monde est un organisme non partisan dont la mission est d’accroître la participation des citoyens à la vie démocratique. L’INM œuvre dans une perspective de justice et d’inclusion sociales, dans le respect des valeurs démocratiques et dans un esprit d’ouverture et d’innovation. »

 

Blacky Gyan (Sénégal – Canada)

0
HahaHaha
0
LoveLove
0
WowWow
0
YayYay
0
SadSad
Voted Thanks!