Scroll Top

« Mamy Kaya, le meilleur de la nature »

Image1

Mamy Kaya est un concept innovant venant du Canada. Ndjallo Aw Badji, sa fondatrice, prône le manger santé grâce aux produits naturels tels que les huiles. Aussi engagé dans l’entreprenariat des femmes, le groupe Mamy Kaya donne du pouvoir aux jeunes grâce à un accompagnement financier et personnalisé.

Originaire du Sénégal, Ndiallo Aw Badji est une femme active dans la communauté africaine et québécoise. Après avoir travaillé une dizaine d’années en France en finance et dans les technologies de l’information, elle immigre au Canada en 2017.

Découvrez ses origines et son développement !

Présentation de Mamy Kaya

Le nom de Mamy Kaya vient du surnom de sa mère. En tant que leader communautaire, cette dernière a travaillé dans une famille française qui la surnommait Kaya.

La mission est de valoriser les produits africains à Montréal et partout dans le monde. Mamy Kaya prône le manger-santé qui est aujourd’hui devenu une nécessité. Grâce aux produits comme le baobab, l’hibiscus, le moringa… bien manger, c’est possible ! Mamy Kaya ajoute de nouveaux produits avec l’expérience client afin de satisfaire tout le monde.

Mamy Kaya, c’est aussi et surtout le synonyme du développement durable. Ndiallo Aw Badji s’est toujours intéressée aux piliers de ce dernier et c’est pourquoi elle a fondé le groupe Mamy Kaya. Cette vision est très stratégique et est axée sur les 17 objectifs du développement durable des Nations Unies. C’est une entreprise qui souhaite impacter l’écologie et elle fait d’ailleurs partie des entreprises les plus innovantes au Québec grâce à leur modèle d’affaire.

Ndiallo Aw Badji a toujours recommandé les produits méconnus de leurs bienfaits, les produits africains ne sont pas assez reconnus. L’objectif est donc de les démocratiser. Les terres africaines sont riches et Mamy Kaya ne procède pas à la transformation. Évidemment, les produits sont naturels donc pour les hommes aussi !

Les huiles végétales

Le groupe Mamy Kaya est le leader des huiles végétales. Il en détient une quinzaine, elles sont pressées à froid, riches en magnésium et beaucoup sont consommables. Vous pouvez les utiliser pour différentes raisons : le cosmétique, les vergetures etc. Tous les produits viennent du Sénégal. C’est très bon pour les cheveux, les ongles, la peau et l’organisme, alors foncez !

Les produits conseillés par Ndiallo Aw Badji : « choisissez les bouquets car les produits sont complémentaires ». L’hibiscus est, par exemple, plus riche en vitamine C, le moringa contient du potassium, le baobab du magnésium : si vous les prenez en même temps, c’est excellent ! Soignez-vous à l’intérieur, grâce aux aliments et aux jus, avant de prendre soin de l’extérieur, grâce aux huiles, par exemple. N’oubliez pas qu’une belle peau vient d’abord de l’intérieur !

 

Engagement auprès des femmes

Mamy Kaya fait aussi de l’accompagnement en entreprenariat pour les femmes. Ndiallo Aw Badji donne des services en entreprenariat et c’est ce qu’elle appelle Mamy Kaya Connect Consulting. Le groupe aimerait accentuer ce modèle d’affaires, que les femmes représentent les produits, ils misent sur la solidarité : plus on est nombreux, plus la dynamique est bonne. C’est dans ce cadre qu’ils pourraient avoir un impact social et cela concerne les femmes en Afrique mais aussi celles du Québec. Si elles n’ont pas les moyens d’avoir un produit Mamy Kaya, Mamy Kaya les accueille à bras ouverts. L’idée est de booster ces femmes, de les former à l’entreprenariat, de leur donner confiance en soi : empowerment des femmes. La jeunesse est importante et il faut donner du pouvoir à la femme. Le leadership au féminin est bien présent !

Si cela vous intéresse, vous pouvez assister aux lives organisés avec une naturopathe pour discuter du corps et des aliments sur la page Facebook Mamy Kaya.

Pour acheter les produits ou avoir plus d’informations, rendez-vous sur le site Mamy Kaya : https://mamykaya.com/

À propos de l'auteur

Publications similaires

Laisser un commentaire