L’influence du Japon dans le monde

architecture-1869398_1920

La culture japonaise devient omniprésente au cours des dernières années. Et cela, grâce à de nombreux facteurs divers et variés. Le Japon pourtant considéré comme un pays très nationaliste et réticent à offrir sa culture au monde s’est vu changer au fil du temps.

 

La culture japonaise est devenue omniprésente au cours des dernières années, et cela, grâce à de nombreux facteurs divers et variés.

Le Japon, pourtant considéré comme étant un pays très nationaliste et réticent à l’idée d’offrir sa culture au monde, s’est vu changer au fil du temps. Sa politique isolationniste l’a contraint à être coupé du monde. Une nouvelle politique s’est alors installée au sein du pays, avec l’instauration du METI (ministère de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie) et de sa politique de « Cool Japan ». Ces derniers ont joué un grand rôle sur la perception que nous avons du Japon. En effet, le gouvernement japonais a mené à bien de nombreux événements mondialement connus (Coupe du monde de rugby 2019, Jeux olympiques 2021) afin que son modèle rayonne au-delà de son illustre pop culture. L’objectif est de susciter la curiosité des autres habitants pour pouvoir mieux exporter sa culture, et ça marche ! De nombreux événement ont, en effet, lieu sur les thèmes du Japon ou sur sa culture, comme la Japan Expo en France qui attire en moyenne 300 000 curieux.ses. (Insérer photo 1)

Crédit : Pixabay / jsks

Dorénavant, le Japon est considéré comme une sorte de mode, les Occidentaux sont accros aux produits dérivés japonais, à leurs films d’animation (Studio Ghibli, Mappa, Toei Animation Company), leurs musiques (Enka, J-pop, Kawachi Ondo). Le succès que remportent les mangas est dû à de nombreux facteurs. D’abord considérés comme des livres pour enfants chez les plus réticent.e.s, ils sont, aujourd’hui, les principaux outils d’importation de la culture japonaise. Ce n’est pas grâce au hasard que les mangas se vendent bien, mais du fait de la portée qu’ils peuvent avoir : absolument tout le monde peut en lire. Le manga touche toutes les tranches d’âge de notre société. Il existe de nombreux genres de manga, pour tous types de public. Ces livres sont quasi tous imprégnés de traditions et de légendes japonaises. Aujourd’hui, le fort essor de la culture japonaise est en partie dû aux mangas et à l’animation japonaise.

Crédit : Pixabay / qimono

Cette politique de « Cool Japan » ne se base pas que sur le manga. Plusieurs facteurs y font part, comme le monde du jeu vidéo qui est dominé par Sony et Nintendo, ou encore la mise en avant de la culture traditionnelle comme les jardins japonais, les festivals, l’image du samouraï ou encore l’attrait pour sa gastronomie (sushis, saké) dans le monde entier. L’objectif final est de séduire les étrangers grâce aux différents atouts énoncés. Cette stratégie a porté ses fruits : la plus grosse réussite de cette démarche est évidemment celle du tourisme, avec l’accueil de près de 32 millions de touristes en 2019. Ce succès dépasse grandement les prévisions faites. On note également un grand essor de la gastronomie japonaise dans le monde, avec la présence de plus de 150 000 restaurants japonais – tenus par des Japonais ou des étrangers – en 2019, alors qu’on en dénombrait seulement 21 000 en 2006.

 

Malgré cette stratégie pleine de succès, se cachent des imperfections, comme une politique peut-être un peu trop ambitieuse. Cela mène à une image faussée du Japon. Hormis l’aspect purement marketing, le « Cool Japan » a permis au monde entier de s’intéresser davantage à ce pays. Cette démarche a pu nous faire découvrir une culture, des traditions et des légendes de l’histoire japonaise. (Insérer photo2)

 

Par Malik Chalabi

 

Sources :

 

Crédit couverture : Pixabay / Pexels

Publications similaires

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: