Lia Kim, la chorégraphe qui fait danser les stars et fans de K-pop

Lia_Kim

Iconique, dynamique, gracieux, captivant ou éclectique, les termes ne manquent pas pour décrire l’univers artistique de Lia Kim. Adulée pour ses productions singulières et sa remarquable technicité, la danseuse et chorégraphe de 39 ans est considérée comme la plus influente de Corée du Sud. Retour sur le succès notoire d’une vedette prisée par les groupes EXO, TWICE, NCT, et bien d’autres.

 

Née le 24 mai 1984 en Corée du Sud, Kim Hye Rang, alias Lia Kim, commence la danse à l’âge de 15-16 ans pendant les vacances scolaires d’hiver. Cette nouvelle passion, elle la tire de Michael Jackson. « J’ai commencé à danser à cause de lui », admet-elle dans l’une de ses vidéos YouTube. « Je suis tombée amoureuse de sa façon de danser sur scène. J’étais déterminée à dégager la même énergie », poursuit-elle. Cette détermination pousse la jeune fille à prendre des cours au centre culturel de sa ville natale, Anyang-si. En son sein, elle s’essaie à la Okasa dance, une danse hip-hop venant du Japon.

Explorer sans jamais se limiter

Sa soif d’apprentissage et de perfectionnement l’ont conduite à se former dans diverses disciplines, notamment le locking, un style de danse funk apparu dans les années 70 appartenant à la culture hip-hop. « Je pense que le locking est, en fait, ce que j’ai appris en premier », estime l’artiste. De la danse classique au contemporain, en passant par le hip-hop et le dancehall, elle expérimente presque tous les styles. « J’aime toutes les danses, mais si je devais en choisir une, ça serait le popping (NDLR : une danse consistant à réaliser des mouvements de contraction et décontraction des muscles en rythme sur la musique). Lorsque la musique commence, c’est ce qui me vient en premier ». Cette diversité d’influences a façonné son style unique et audacieux, ainsi que sa notoriété dans le milieu de la danse urbaine. Ses créations se caractérisent par la combinaison de pas saccadés issus du hip-hop et de mouvements proches du ballet ou du modern jazz. En 2006-2007, elle se fait davantage connaître en remportant la catégorie « locking » aux Championnats du monde de danse de rue (Street Dance World Championships).

Par la suite, Lia Kim met son talent au profit des autres. En effet, de grandes agences de K-pop vont faire appel à ses services pour qu’elle puisse former de futures stars de K-pop. C’est de cette manière qu’elle devient la professeure de Hyoyeon (Girls’ Generation), Min (Miss A) ou encore Minzy (2NE1). Une expérience qui ne lui a pas laissé que de bons souvenirs : « J’étais fatiguée. J’étais fatiguée d’enseigner. Alors que j’étais professeure dans une agence depuis longtemps, j’avais l’impression de découvrir des talents et de les donner à quelqu’un d’autre. Je transmettais mon talent et mes connaissances à quelqu’un d’autre, mais j’avais toujours l’impression qu’on m’enlevait quelque chose qui m’appartenait. Je ne voulais pas être une simple assistante dans l’ombre, alors je suis devenue chorégraphe pour montrer mes talents ». La chorégraphe, qui a pour dicton : « Fais ce que tu as à faire maintenant », décide donc de créer avec son ami, Timon Youn, une école de danse.

Viser le million

Cette dernière ouvre en décembre 2014 sous le nom de 1MILLION Dance Studio. Pour Lia Kim, l’ouverture de ce studio s’effectue durant une période où elle fait face à des problèmes financiers et cherche un moyen de gagner de l’argent pour subvenir à ses besoins. D’ailleurs, le nom de l’école vient de ce second objectif. Le million étant la somme qu’elle souhaitait gagner grâce à ce projet, quant à la seconde signification, elle découle de sa volonté de pouvoir être avec des millions de personnes. Dans ce lieu, Lia Kim et ses collègues transmettent leurs savoir-faire et leur amour pour cet art aux adeptes de hip-hop et de K-pop. « Nous voulons enrichir des vies grâce à la danse. J’espère que 1MILLION deviendra un espace où les gens pourront simplement venir danser librement comme ils sortiraient boire un verre après le travail. C’est bien d’apprendre, mais c’est encore mieux si on peut vraiment aimer danser », affirme-t-elle lors d’une interview pour Spotify.

Cette philosophie séduit des amateur.es du monde entier. L’école, située à Séoul, attire beaucoup d’élèves étranger.ères débutant.es ou expérimenté.es. « À l’heure actuelle, 70 % de nos étudiants viennent d’autres pays. Même lors d’ateliers organisés à l’étranger, les gens voient la marque 1MILLION et viennent nous voir. Nous avons visité plus de 20 pays, dont les États-Unis, la Chine, le Japon et la France, et nous dansons avec environ 500 personnes lors d’un atelier donné », analyse la cofondatrice dans une interview accordée à Spotify. Sur YouTube, la chaîne officielle de 1MILLION comptabilise près de 26 millions d’abonné.es, quant à la chaîne personnelle de Lia Kim, le chiffre dépasse le million.

De star à superstar

Dans le même temps, la native de Anyang-si continue de travailler dans l’industrie de la pop coréenne. Sa créativité débordante et sa vision esthétique particulière l’amènent régulièrement à créer des chorégraphies pour des idoles. Elle a, par exemple, chorégraphié les chansons « Very Very Very » du groupe I.O.I, « Maria » de la chanteuse Hwasa (MAMAMOO) et le single « Gashina » de la star Sunmi. Pour préparer des projets de cette envergure, elle procède à l’écoute répétée de la chanson « pour essayer de comprendre le message ou l’intention de l’auteur-compositeur, ainsi que pour observer attentivement les habitudes et les caractéristiques de l’artiste ».

Dotée d’une immense énergie (elle peut s’entraîner au-delà de 10 heures par jour), la Sud-Coréenne enchaîne les collaborations avec les marques. Desigual, LG, Uniqlo, Nike et Nespresso sont autant d’entreprises avec lesquelles elle s’est associée. Dans l’audiovisuel, la trentenaire participe à des émissions de danse telles que World of Dance et Fair Play Dance Camp en tant que juré. Son statut d’icône bien établie, elle fait la couverture de Forbes Korea en septembre 2021 car le magazine la classe parmi les 100 personnalités les plus puissantes sur YouTube. Grâce à son talent, sa ténacité et sa singularité, Lia Kim est devenue bien plus qu’une simple danseuse et chorégraphe. Avec une carrière en constante expansion, elle continue d’inspirer et propager son héritage artistique bien au-delà des frontières nationales, faisant d’elle une précieuse ambassadrice pour son pays.

Sources

Crédits photos

  • Photos Instagram Lia Kim et 1MILLION
  • Photo « Making off Very Very Very » / Miniature de la vidéo de la chaîne YouTube Lia Kim

Publications similaires

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: