L’escrime : Voyage dans un art de la maitrise avec Ludovic Lemoine

ludovic-lemoine-720x480

L’escrime handisport, un sport qui allie stratégie et maitrise de soi. Sa particularité : il invite l’athlète à être en phase avec lui-même afin de maitriser ses mouvements face à l’adversaire.

Portrait de Ludovic Lemoine, un escrimeur handisport qui s’est exprimé sur la vision qu’il a de sa discipline et de son parcours.

 

Présentation de l’escrime et de l’athlète

L’escrime est un art qui peut se pratiquer avec un fleuret, un sabre ou une épée. Dans sa version handisport, ce sport est évidemment sujet à certaines adaptations.

En escrime handisport, les combats se déroulent en fauteuil fixé sur un socle. Ludovic Lemoine, membre de l’Équipe de France d’escrime handisport, a remporté l’argent par équipe aux Jeux paralympiques de Londres en 2012 et le bronze par équipe à Rio en 2016. Il a accepté de revenir, avec nous, sur son parcours.

 

Pourriez-vous expliquer à notre lectorat en quoi consistent l’escrime handisport, ses règles et sa pratique ?

Il s’agit de se concentrer sur les gestes techniques sans avoir à manier les fauteuils. Les protections en escrime sont conçues de sorte que nous soyons intégralement protégés, ce qui nous permet de nous investir totalement dans le combat, sans crainte. Au fleuret, on ne peut toucher que le tronc alors qu’au sabre, on peut également toucher les bras et la tête. En handisport, comme les fauteuils sont fixes, on peut pratiquer l’escrime sans risque.

 

Qu’apporte la pratique de l’escrime à votre vie personnelle ?

Je pratique ce sport depuis 27 ans. J’ai toujours considéré l’équipe d’escrime comme une seconde famille.

 

Quels conseils donneriez-vous à une personne handicapée qui souhaiterait pratiquer l’escrime ?

Je lui conseillerais de contacter la Fédération Française Handisport qui lui indiquera les clubs qui se situent le plus près de chez lui et de ne surtout pas hésiter à pratiquer.

 

Quelles actions menez-vous pour sensibiliser au handicap et à l’escrime handisport ?

Je me rends parfois dans des écoles pour raconter mon parcours et expliquer aux élèves ma passion pour l’escrime. Je veux transmettre cette passion et montrer que le handicap peut devenir une force.

 

Comment conciliez-vous vies professionnelle et sportive ?

En tant qu’athlète de haut niveau, j’ai bénéficié d’une convention de mécénat signée entre la Fédération Française Handisport et mon employeur. Cela me permet de concilier mon travail avec mes entrainements et mes déplacements sportifs.

 

Pourquoi avoir choisi l’escrime comme discipline ?

J’ai été très attiré par cette discipline. Cela m’a permis de développer ma concentration et de faire preuve d’une rigueur que je peux appliquer dans ma vie professionnelle.

 

Quels sont les projets que vous avez après votre carrière sportive ?

Je n’y ai pas encore réfléchi à vrai dire. Mais, j’ai à cœur de continuer à m’investir dans ce sport qui m’a tout apporté dans ma vie.

 

 

Au cours de cette interview, Ludovic Lemoine a fait part de l’importance que revêt à ses yeux la transmission. Au-delà de cela, l’escrime lui permet de chercher un sens à sa vie et de trouver un équilibre entre vies personnelle et professionnelle. C’est grâce à cet équilibre qu’il peut transmettre ses valeurs et donner du sens à son engagement.

 

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur Ludovic Lemoine, vous pouvez consulter son site personnel.

 

 

Crédit Couverture : France Paralympique

Publications similaires

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: