Les Windsor | Une dynastie millénaire

Le-nouveau-symbole-du-roi-Charles-III-a-ete-devoile-par-Buckingham-Palace-ce-lundi-1489452

Cher lectorat de R Magazine, en écho au récent couronnement de Charles III, fils de Philippe d’Edimbourg et Elisabeth II, souveraine du Commonwealth, laissez-moi vous parler un peu des origines de la famille royale.

Le roi Charles III descend de la famille royale danoise, les Schleswig-Holstein-Glücksbourg, par son père Philippe, prince de Grèce et du Danemark. Parmi eux, le roi Christian V du Danemark au XVIIe siècle, et plus récemment la reine Margarethe II depuis 1972. Elle est d’ailleurs la dernière monarque de la maison Glücksbourg au Danemark. Désormais, les prochains monarques du Danemark appartiendront à la Maison de Laborde de Montepezat. Même si le nom Glücksbourg sera conservé, agnatiquement, ce sera la seconde maison royale descendant des Bernadotte.

Charles III, la Grèce et le Danemark

Le roi Charles III aurait été prince de Grèce et du Danemark par son père, si ce dernier n’avait pas dû renoncer à l’appartenance de la famille royale grecque. Son père étant né à Corfou, le 10 juin 1921, il est né citoyen grec, bien que la famille royale soit germano-danoise.

Le prince Charles est donc le descendant de George Ier, roi des Hellènes par son père, né Philippe de Grèce et il est descendant de la dynastie des Hanovre par George III du Royaume-Uni. Le parcours de son couronnement a été similaire à celui de sa mère Elisabeth II, mais avec moins d’hommage lige puisque c’est uniquement son fils William, prince de Galles, qui lui a prêté allégeance sans la série de pairs au Royaume-Uni, contrairement à sa mère.

Un retour sur l’arbre généalogique de Charles III descendant des Romanov

CAMBERLEY, ENGLAND – APRIL 14: King Charles III inspects the 200th Sovereign’s parade at Royal Military Academy Sandhurst on April 14, 2023 in Camberley, England. The parade marks the end of 44 weeks of training for 171 Officer Cadets. It is the first time King Charles III has inspected Sovereign’s Parade at Sandhurst since becoming Monarch. (Photo by Dan Kitwood/Getty Images)

 

Le couronnement de Charles III du Royaume Uni du 6 mai 2023

Durant ce couronnement, les lieux symboliques de la procession ont été le Palais de Buckingham et l’abbaye de Westminster. Nous avons vu la ligne de succession respectée avec le futur prince de Galles, George de Galles, qui a obtenu ce titre à l’accession de son grand-père au trône et à la désignation de son père comme héritier de la Couronne. L’abbaye de Westminster est importante dans la mesure où Guillaume le Conquérant y a été couronné et, depuis lors, tous les rois d’Angleterre le sont.

De plus, nous avons pu voir l’apparition du prince William de Galles, futur roi d’Angleterre et sa famille. Le prince George (9 ans) était notamment le page de son grand-père, avec la nouvelle duchesse d’Edimbourg, Sophie Rys-Jones. Sophie Rys-Jones est la tante du prince George, mais elle était connue, auparavant, comme comtesse de Wessex, le Prince Edward a récupéré le titre de son père, titré duc d’Edimbourg par le roi George VI du Royaume-Uni, père de la princesse Margaret, comtesse de Snowdon, et de la défunte reine Elisabeth II.

Les lieux incontournables de Londres

La gestion des palais royaux anglais est garantie par le Crown Estate qui en assure le fonctionnement et l’entretien. Buckingham Palace est une résidence d’État, mais le palais de Balmoral et le palais de Sandrigham sont des lieux personnels du monarque. Le Crown Estate dépend directement du Ministre de l’Echéquier, ce qui, en Grande-Bretagne, correspond au ministère de l’économie. Le château de Windsor a été construit pendant le règne de Guillaume le Conquérant et il est ouvert toute l’année du 1er novembre au 31 octobre 2023. Le roi voulait laisser les châteaux accessibles pour permettre au peuple britannique de connaître les résidences royales.

Citons également Trafalgar Square, Big Ben et Buckingham Palace où vous pouvez assister à la relève de la garde royale. Vous pouvez réserver vos vacances auprès de tours opérateurs spécialisés, si vous souhaitez faire le tour de Londres. Veillez, toutefois, à vous y prendre à l’avance, car le Royaume-Uni n’étant plus dans l’Union Européenne, il y a un processus de visa à respecter.

Les titres des Windsor et le nom de Mountbatten-Windsor

Pour comprendre la nouvelle famille royale, il faut avoir en tête la proclamation des années 1960 qui donne le nom Mountbatten-Windsor pour les descendant.e.s du prince Philip. Cela étant en conséquence à une décision d’Elisabeth II qui voulait que le nom de Mountbatten-Windsor soit porté par les descendant.e.s en ligne agnatique de Charles Windsor. De ce fait, le prince Archie de Sussex, petit-fils du roi Charles III, est né Archie Mountbatten-Windsor et a acquis la qualité de prince du Royaume-Uni le 9 septembre 2023, lors de l’accession de son grand-père.

Je vous invite à voir le site de la famille royale britannique : https://www.royal.uk/royal-family-name, qui précise les circonstances du changement de nom de la dynastie en lien avec la Première Guerre Mondiale. Si vous ne l’avez pas encore vue, je vous laisse le plaisir de regarder la procession sur les chaînes françaises, TV5 ou TF1 car l’événement a été largement diffusé.

En conclusion, j’ai tenté de dresser un bref panorama de la maison Windsor et de son historique, mais la bibliographie est bien plus étoffée que je ne l’ai présentée ici. Cette saga a commencé en 1066 et se poursuit de nos jours. Si vous souhaitez en savoir plus sur la famille Windsor, je vous invite à lire les écrits du journaliste et correspondant à Londres, Marc Roche, ou encore le hors-série du magazine Point de Vue. Sur Histoires Royales, vous trouverez une très belle publication bien détaillée et le site de la Monarchie britannique est une mine d’informations concernant l’histoire de cette famille. En France, le spécialiste des têtes couronnées est Stéphane Bern, journaliste franco-luxembourgeois.

 

Sites de référence :

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: