Les bienfaits de la méditation au quotidien

Mains en prière

La pratique de la méditation fait partie des nombreuses techniques du développement personnel. Ce n’est pas une religion, ni une méthode vaudou. C’est bien plus que cela : on peut dire que c’est le sport de l’esprit. En pratiquant régulièrement, vous vous rendrez compte de ses nombreux bienfaits sur vous et votre santé.

 

La méditation, ké-sa-co ?

Quand vous pratiquez un sport, vous dépensez votre énergie, vous êtes détendu grâce à la sécrétion des endorphines (l’hormone du bonheur) et vous tonifiez votre corps. Méditer, c’est pareil, vous entraînez l’esprit à se connecter à vos ressentis en laissant passer les pensées dans votre tête et en faisant le vide autour de vous pour être en pleine conscience du moment présent (lire l’article).

Nos pensées
© Bigstock – Nos pensées
Pourquoi méditer fait du bien ?

Au fil de la journée, les pensées s’accumulent, créant des tensions qui se répercutent sur votre organisme. Le stress arrive et au moment de partir se coucher, vous tournez dans tous les sens dans votre lit pour tenter de trouver le sommeil, et finalement, vous êtes là à fixer le plafond en vous demandant ce qui ne va pas chez vous. 

De nombreuses études ont prouvé que la méditation pratiquée 10 minutes par jour a des bienfaits considérables sur notre quotidien. Elle augmente notre bien-être, la qualité de vie, améliore l’humeur, équilibre nos émotions et modifie notre perception. Plus encore, elle :

  • Minimise le stress et l’anxiété. Le fait de lâcher prise aide à affronter ce qui vous stresse, surtout avec des exercices de respiration comme celui-ci :
    S’asseoir confortablement au sol ou sur un coussin, fermer les yeux, prendre 3 grandes et profondes respirations en inspirant par le nez en faisant gonfler le ventre et en soufflant par la bouche en rentrant le ventre au maximum. C’est la respiration de pleine conscience. Continuer à respirer calmement.
  • Freine le vieillissement de votre cerveau, car en méditant tous les jours, vous aurez moins de perte de matière grise.
  • Aide à surmonter une dépendance. Méditer permettrait de dissocier l’état mental de la dépendance de l’acte physique, car elle agit sur les zones du cerveau qui sont liées à la maîtrise de soi.
  • Augmente la qualité et le niveau de concentration.
  • Contribue au développement personnel et à la guérison spirituelle.
Rock balancing, alignement des pierres
© Getty – Rock balancing, alignement des pierres
À quel moment et comment méditer ?

La méditation est une pratique accessible à tous, même aux enfants. Si vous souhaitez vous familiariser avec différentes techniques, il existe de nombreuses écoles de méditation, des vidéos sur YouTube, des audios en MP3, des livres (moins pratiques quand on débute) et même des applications sur les téléphones. Je vous conseille :

Certains préfèrent prendre le temps de méditer le matin avant d’attaquer la journée et d’autres pratiquent le soir avant de se coucher pour avoir un sommeil plus tranquille. Il y a ceux qui sont assis et il y a ceux qui sont allongés. Chacun sa technique, tant que la pratique est réalisée quotidiennement pendant quelques minutes.

Idéalement au début, méditez au même endroit, vous habituerez votre cerveau à prendre ce temps pour se détendre. Pour information, le cerveau a besoin de 21 jours pour intégrer une nouvelle habitude. Installez vous confortablement et concentrez votre attention sur une chose précise, votre respiration. Quand vous serez habitué, méditer dans un parc sera bien plus bénéfique.

Le but de la méditation n’est pas de bloquer son flot de pensées, au contraire, laissez vos pensées, listes ou questions passer. En pratiquant régulièrement, vous réussirez progressivement à faire le vide sans effort. Pour vous aider, tenez un mudra avec vos mains (geste des mains spécifiquement conçu pour canaliser le flux d’énergie dans votre corps), chantez des mantras à haute voix (une formule sacrée), comptez vos inspirations ou visualisez votre lieu préféré.

Le Gyan Mudra ou Chin Mudra est un exemple de mudra
© Adobe Stock – Le Gyan Mudra ou Chin Mudra est un exemple de mudra
Ma pratique

Je pratique la méditation quotidiennement et de manière assidue depuis 2019. Je fais mon sport de l’esprit, 2 fois par jour à raison de 40 à 60 minutes, le matin. Et le soir, je prends 15 à 30 minutes avant de déposer mes mots dans un journal de gratitude et de rêves. J’ai commencé en apprenant la technique dans une école de méditation, j’ai continué en installant une application avec des enregistrements audios et depuis, je continue à méditer sans aucun support. Ni même aucune alarme. Je sors de mon état de méditation, seule.

Quand je suis chez moi, je m’installe au sol sur mon tapis de yoga, assise. Quand je suis au parc, je suis installée sur la pelouse ou sur un banc au soleil. Je ferme les yeux, je respire calmement et profondément en me concentrant sur mon environnement. Le chant et le vol des oiseaux dans le ciel, le bruit des insectes, le bruissement des feuilles sur le gravier et les rires des enfants autour de moi. En visualisant des racines sortir de mes pieds pour rejoindre le centre de la Terre, je rentre très vite en état de méditation. Quand j’entre en transe (méditation profonde), rien ne peut me perturber, je me sens très bien dans mon cocon de silence, de bien-être. Une lumière d’un blanc intense m’éblouit et c’est ici que je viens répéter mes affirmations positives pour donner le ton de la journée. 

Cette technique m’a beaucoup changé et m’a aidé positivement dans mes moments de douleur et de gestion du stress. Elle a été utilisée lors de mes ruptures amoureuses, des entretiens professionnels, de mon opération chirurgicale, pour sortir de ma zone de confort, pour me préparer à la pratique de soin énergétique et pour me mettre à nu dans mon carnet chaque jour.

Extrait du magazine Méditation n°11 du premier trimestre 2022
Extrait du magazine Méditation n°11 du premier trimestre 2022
La méditation, votre allié

Comme le sport, plus vous pratiquez, plus ça sera simple de progresser. L’essayer, c’est l’adopter, vous verrez ! 

Publications similaires

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: