Loading Posts...

En Inde, on sait accueillir le printemps comme il se doit. Autrement appelée « fête des couleurs » ou « Phalguna », celui-ci est célébré par le pays entier autour de l’équinoxe de printemps.

— LÉGENDES –

  • La Holi puise ses origines dans la mythologie hindoue. La légende raconte que le roi Hiranyakashipu, tout puissant et immortel, régnait, semant la terreur dans le royaume. Pensant qu’il était devenue un dieu immortel, il exigea que tout le monde lui voue un culte. Son propre fils, Prahlad étant en désaccord, préférait croire au dieu Vishnull. Ce conflit n’était pas envisageable pour Hiranyakashipu qui tenta de tuer son fils plusieurs fois sans arriver à ses fins. Il demanda l’aide de sa sœur, Holika, née avec le don de ne pas craindre le feu. Elle défia son neveu de s’asseoir avec elle dans les flammes. Contre toutes attentes, le fils survécu. Holika, punie pour sa vanité, perdit ses pouvoirs et succomba dans le feu. Prahlad, quant à lui, fût récompensé par les dieux pour sa loyauté et sa dévotion.

Le festival s’appelle « Holi » en hommage à Holika. Il est alors le symbole de la victoire du bien sur le mal, de la fertilité et de l’arrivée du printemps.

  • Une légende raconte que la Holi vient d’une histoire d’amour passionnelle et dévouée entre Radha et Krishna, deux divinités hautement vénérées dans la tradition hindoue. L’amour de Radha pour Krishna est vu comme la relation spéciale entre l’homme et le dieu. C’est un amour inconditionnel, pur et non sexuel. Krishna a la peau bleue et Radha, le teint clair. Jalousant le teint de sa dulcinée, il lui appliqua de la couleur bleutée sur son visage. Peu importe de quoi leurs vies sont faites, Radha sait qu’elle ne sera jamais séparée de Krishna car il est son âme sœur. Ils n’existent pas l’un sans l’autre. Krishna déploie son énergie en Radha. Il se manifeste en elle pour déployer sa puissance, son bonheur.

Par cette dévotion ils ne forment qu’une seule et même personne : Radhakrishna. Ils ne sont pas séparés puisque l’énergie et sa source ne font qu’un…. Ainsi, dirons-nous simplement que lorsque Krishna désira jouir de sa puissance de félicité, il le fit en se manifestant sous la forme distincte de Radharani. (Extrait de l’Introduction de « L’Enseignement de Shri Chaitanya Mahaprabhu »)

 

— DÉROULEMENT –

La Holi débute au cours de la pleine lune du mois de Phâlguna (février-mars) pendant deux jours.

La première nuit de fête, un grand feu est allumé, en souvenir de la crémation de Holika, la démone brûlée.

C’est lors du deuxième jour que le titre « fête des couleurs » prend tout son sens. Les habitants vêtus de blanc arpentent les rues en se jetant de la poudre colorée très pigmentée. Chacun se jette ces pigments en prononçant « Bura Na Mano, Holi hai » qui signifie « Ne soyez pas fâchés, c’est la Holi. »

  

La couleur des pigments a une signification : vert pour l’harmonie ; orange pour l’optimisme ; bleu pour la vitalité et rouge pour la joie et l’amour.

La Holi est l’occasion de se réunir. C’est un festival où toutes les barrières religieuses, linguistiques et culturelles sont brisées. En Inde, c’est le moment pour les habitants et les différentes castes de se mélanger.

Joie, partage, rencontre, égalité, paix, …, les valeurs associées à la fête des couleurs de la Holi en font l’une des plus belles célébrations au monde.

Si vous en avez la chance, allez découvrir ça car cela semble merveilleux !

 

Laura Bonnieu (France – Canada)

0
HahaHaha
0
LoveLove
0
WowWow
0
YayYay
0
SadSad
Voted Thanks!

Laisser un commentaire