La peinture comme refuge | Rencontre avec l’artiste peintre Francine Laplante

386_La_grande_île,_Acrylique_sur_toile_galerie,_20_X_24_po_

Native de Drummondville, l’artiste peintre Francine Laplante porte bien son nom puisque ce sont les plantes et la nature qui l’inspirent au quotidien pour sa peinture, comme elle l’a déclaré : « Je me laisse bercer par les paysages aux décors fantastiques et au gré de mes humeurs. ».

Photo de l’artiste photographe Nancy Hamel Nhi

 

Derrière des lunettes noires se cache un regard doux et enfantin qui s’émerveille devant les richesses de la nature. Cet émerveillement, Francine le retranscrit dans ses peintures et dans son style qui oscille entre le fantaisiste, la naïveté et le surréalisme ; le tout empreint d’une grande liberté et de beaucoup d’émotions.

Comme dans un rêve, Acrylique sur toile, 10×12

 

 

Pour Francine Laplante, la peinture est une voie pour communiquer ses émotions et pour s’évader. Cependant, livrer ses états d’âme sur une toile et oser l’exposer aux regards extérieurs est un défi pour tous les artistes.

 

 

Francine Laplante a commencé la peinture avec quelques ateliers et formations. Ce qui était un passe-temps est devenu une passion, puis un métier. D’ailleurs, la passion et le travail ont permis à l’artiste de remporter la médaille d’or du 34e Gala son et lumière en 2019 et la Mention honorifique du Mondial Art Académie en 2020.

Coin lecture, Acrylique sur toile galerie, 24 X 16

 

Quand la lumière filtre, Acrylique sur toile galerie, 20 X 20

Francine Laplante puise sa motivation dans une source sans fond. Comme elle a déclaré : « L’amour, la joie, les marches en montagne ou au bord de l’eau, tout ça m’apporte tellement d’émotions que c’est impossible de ne pas être motivée. » Une motivation et une réjouissance qui s’apparentent au phénix, car elles se renouvellent à chaque œuvre, la dernière œuvre réalisée étant toujours celle qui apporte à Mme Laplante le plus de gaieté.

 

Finalement, la peinture semble être un havre de paix où il fait bon vivre. Sur son site internet, Mme Laplante présente une photo d’elle qui vous regarde. Plantée au milieu d’une forêt, avec ses lunettes noires et son regard bienveillant, au milieu de tous ces arbres, Francine Laplante ressemble à la définition même du mot paix.

 

Pour plus d’information sur cette artiste, rendez-vous sur Facebook ou sur le site internet de l’artiste. 

 

Publications similaires

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: