La chronique de Mia – Mia n’est pas dans les AA

Photo_Couverture_Trello_-_MCP

Thérapie sous forme d’écriture. Mia décrit sa relation avec Léo, un homme avec une personnalité de type narcissique.

 

Mia et Léo sont dans une relation conjugale depuis plus de trois (3) ans. Leur relation est en voie de se terminer. Pour le meilleur ou pour le pire, parfois, il est préférable d’être seul(e) plutôt que d’être mal accompagné(e).

 

Moi : Bonjour, moi c’est Mia et je suis dans une relation toxique.

Vous (tous.tes en cœur) : Bonjour Mia.

Comme dans les réunions Alcooliques Anonymes, je me présente en citant un problème personnel. Dans le cas des AA, une personne malade alcoolique peut participer à une réunion en toute confiance, parce qu’elle sait que l’anonymat de sa présence et la confidentialité de ses propos sont garantis.1 Dans mon cas, je choisis d’écrire une chronique dans un magazine en utilisant des pseudonymes. J’ai toujours écrit ce qui se passe dans ma vie, c’est une sorte de thérapie pour moi. Parfois, j’écrivais pour garder des traces d’un événement marquant qui venait de se dérouler, d’autres fois, c’était plutôt pour exprimer mes émotions. Après, je me sens plus légère.

Je viens de passer les trois dernières années dans une relation amoureuse avec Léo, une personne qui a des traits de personnalité narcissique. Selon Dre. Vero Menard, psychologue, « Vivre avec un proche qui a des traits ou un trouble de personnalité narcissique (TPN), ça laisse des traces… ».2 Oui, je confirme. Nous sommes actuellement en processus de séparation. Une séparation entre conjoints ne se fait pas en claquant des doigts. Léo a trouvé un nouvel appartement au mois d’avril. Il a signé un bail qui débutait le 1er juillet. C’est pour cette raison que je décris notre situation actuelle comme en processus de séparation : une séparation de corps. La séparation de fait, caractérisée par la rupture de toutes relations, physique et affective entre les conjoints3, s’est faite il y a déjà quelques mois.

Selon un article de Liane Fauchon publié dans Noovo Moi, une relation toxique est un rapport dysfonctionnel entre deux individus. C’est une relation qui n’est généralement pas basée sur un respect mutuel ni une communication saine. Il y a généralement la personne qui agit et la personne qui subit sans rien dire.4 Dans ma relation avec Léo, j’avais toujours l’impression d’avoir tort. Après une discussion ou un malentendu, j’étais épuisée, découragée et j’avais l’impression d’avoir fait 10 pas en arrière. J’étais une belle proie.

Dans cette relation, je suis devenue une personne que je n’étais pas. Je suis devenue méfiante, je me suis mise à fouiller dans les affaires de mon conjoint, j’étudiais ses réseaux sociaux et je faisais des captures d’écran des femmes qui apparaissaient souvent dans les commentaires. J’avais peur de le perdre, peur qu’il me quitte, peur qu’il sorte avec une autre femme. Pourquoi toutes ces craintes? Maintenant que je suis sortie du « brouillard » qu’était cette relation, j’ai de la difficulté à l’expliquer. Il y a certainement plusieurs facteurs : entre autres, le timing de la relation. Léo est arrivé dans une période de ma vie qui était teintée de déceptions et de rejets au niveau amoureux. Il m’a dit tout ce que je voulais entendre : « Je te veux », « Je veux être dans une relation sérieuse avec toi », « Je veux un enfant avec toi », « Je suis simple, je veux qu’on s’aide ». De belles paroles qui ne voulaient rien dire. Ou plutôt qui semblaient vraies au début. Parfois vraies, parfois tellement fausses, comme une montagne russe : en haut, en bas, en haut, en bas.

Dans cette chronique, différents passages de ma vie seront décrits selon UN point de vue : le mien. Des faits et des événements seront relatés, colorés de mes sentiments et impressions.

Mia

 

Sources :
  1. https://www.alcooliques-anonymes.fr/foire-aux-questions/
  2. https://www.psytusavais.com/proche-narcissique
  3. https://linard-avocats.fr/divorce-separation/les-autres-formes-de-separation
  4. https://www.noovomoi.ca/style-et-maison/beaute/article.relation-toxique-signes-reconnaitre-solutions-sen-sortir.1.6130216.html

Publications similaires

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: