Scroll Top

JeongMee Yoon documente la vie en rose (et bleu) des enfants

The_Pink_and_Blue_Project_de_JeongMee_Yoon

JeongMee Yoon est une photographe et professeure d’origine sud-coréenne. Artiste reconnue dans son pays d’origine, elle acquiert en 2005, une renommée internationale avec son projet nommé « The Pink and Blue Project ». Dans ce dernier, JeongMee Yoon photographie des enfants sud-coréens et états-uniens dans leur chambre, entourés de leurs objets, jouets et vêtements bleus et roses. Un travail à la fois artistique et sociologique.

 

À l’origine, JeongMee Yoon souhaitait simplement immortaliser le grand amour que porte sa petite fille de cinq ans pour les jouets et vêtements roses. C’est à partir de ces clichés personnels que commence la série « The Pink and Blue Project ». Lancée en 2005, la série photographique soulève non seulement des questions autour des stéréotypes de genre, de la construction sociale et de l’identité de genre, mais aussi de la consommation (voire la surconsommation) au sein de milieux socioculturels différents.

Ainsi, pendant plus de dix ans, JeongMee Yoon a illustré ces thématiques au travers de clichés de chambres roses pour les petites filles et bleues pour les petits garçons.

Ce qui saute aux yeux en premier, c’est l’opposition rose-bleu. Ils résultent de ces chambres plongées dans un camaïeu de bleu ou de rose, de superbes photos monochromes.

L’autre élément marquant est la quantité phénoménale d’objets, jouets et vêtements en tout genre que l’on peut observer. Les chambres en débordent. Le moindre centimètre est occupé, l’espace est comme saturé. Le spectateur se voit donc dans l’obligation de parcourir plusieurs fois la photo afin de prendre connaissance des divers éléments qui s’y trouvent. On finit par ne plus savoir où donner de la tête.

Face à cette surabondance, l’enfant est comme enseveli par cette immense masse d’objets. Il faut plusieurs secondes avant de repérer son emplacement exact dans cette chambre aux allures de bazar. Une impression notamment renforcée par l’étalage de petits objets et jouets qui jonchent le sol.

Parmi les jouets qu’on retrouve le plus dans les chambres des garçons, il y a les petites voitures, les figurines et les jeux de construction. Du côté des filles, ce sont les poupées, la dînette et les accessoires de beauté qui reviennent le plus.

Avec « The Pink and Blue Project », la photographe coréenne montre que la préférence pour le rose chez les filles et le bleu chez les garçons transcende l’affiliation culturelle et ethnique des jeunes enfants. Un phénomène que l’on doit beaucoup au marketing, comme le souligne JeongMee Yoon dans son blogue :

 « Customers are directed to buy blue items for boys and pink for girls. In the case of my eleven-year-old son, even though he does not seem to particularly like the color blue over other colors, whenever we shop for his clothes, the clothes he chooses are from the many-hued blue selection. ». (Les client.e.s sont conditionné.e.s à acheter des articles bleus pour les garçons et roses pour les filles. Dans le cas de mon fils de onze ans, même s’il ne semble pas plus apprécier le bleu que les autres couleurs, quand nous faisons les magasins pour l’habiller, les vêtements qu’il choisit sont dans les gammes de bleu).

En regardant cette série de photos, il est impossible de ne pas penser aux messages que renvoient ces jouets genrés aux enfants. En plus de la couleur, les jouets, tels que les jeux de construction et figurines de super héros pour les garçons et les poupées et dînettes pour les filles, alimentent les stéréotypes de genre. Ils renvoient les enfants à des rôles différents selon leur sexe. Les garçons incarnent les rôles de bricoleurs et/ou super héros, lorsque les filles jouent les princesses ou ménagères. Une situation qui module les goûts et comportements des jeunes enfants selon JeongMee Yoon. Le travail aussi saisissant que fascinant de JeongMee Yoon démontre qu’il reste encore (beaucoup) de progrès à faire sur ce sujet.

 

Le projet «The Pink and Blue Project » est à (re)trouver sur le site web de JeongMee Yoon :

www.jeongmeeyoon.com

À propos de l'auteur

Publications similaires

Laisser un commentaire