Loading Posts...
L’artiste éclectique guadeloupéenne qui touche à divers registres : gospel, soul caribéenne, reggae, variété internationale, etc … a accepté de se prêter à notre jeu de questions-réponses sans langue de bois sur sont titre de Noël et sur la symbolique de cette fête pour elle.
/Parle-nous de toi, car nous savons que tu as plusieurs casquettes (chanteuse, miss, mannequin, …) ! Je suis auteure, compositrice, première dauphine de Miss Ronde Guadeloupe 2016, mannequin grande taille. Après plusieurs années passées à Paris, je vis désormais en Guadeloupe, mon île natale. Actuellement, je travaille à la promotion de mon titre J’ai rêvé de ce Noël ; titre qui est sorti l’année dernière. Je préparais alors un master 2 en management et gestion des ressources humaines. La sortie du titre est tombée en pleine période d’examen, et je ne pouvais malheureusement pas le sortir plus tôt car après être tombée, j’ai été en convalescence durant deux mois suite à une grosse entorse à la cheville. L’année dernière, j’ai été lauréate d’un concours local de voix : STARDOM.
/Ta chanson s’intitule « J’ai rêvé de ce Noël », pourquoi avoir choisi ce titre? Comment l’idée de la lancer est-elle venue ? J’ai écrit ce titre juste après le passage du cyclone Irma à Saint-Martin, je voulais une chanson qui parle d’amour, de réconfort, de moments précieux avec la famille. De fil en aiguille, je me suis laissée emportée par les sentiments qui m’animent durant cette période et j’ai imaginé ce Noël qui me ferait vraiment kiffer. /Qu’est-ce que cette chanson nous dévoile ? Cette chanson commence par décrire ce qui se dessine dans nos esprits de prime abord quand on parle de Noël : les chants de Noël, les cadeaux au pied du sapin mais en tendant réellement l’oreille, on finit par décrypter les messages et à se projeter. Il y a une sorte d’excitation à Noël, une sorte d’enchantement : Il se passe quelque chose ! Noël, c’est vouloir faire plaisir à l’autre : on installe de belles décorations, on prépare de magnifiques tables garnies pour un repas partagé avec celleux qu’on aime. Chacun.e ramène quelque chose : On partage !

« Liannaj é lanmou ka ban nou zel , vini mi nwèl on lanmou étewnel »


La solidarité et l’amour nous donne des ailes. Venez c’est Noël, un amour éternel.
Et enfin bien entendu, « le plus beau des cadeaux est Ton Amour Eternel ». Au-delà de toutes les significations qui sont données à Noël, n’oublions pas que nous célébrons la naissance du Christ. Cette phrase est un rappel du message qu’il nous a laissé : « Aimez-vous les uns les autres ».
/Souvent, on considère les chansons de Noël comme « kitch » ! Peux-tu nous dire en quoi ta chanson est différente de la sacro-sainte tradition des « Christmas songs » ? Je n’ai jamais compris pourquoi ce mot est utilisé à tout va ! (Rires)! D’ailleurs, voici ce qu’en dit le Larousse : « kitch. Se dit d’un objet, d’un décor, d’une œuvre d’art dont le mauvais goût, voire la franche vulgarité, voulu ou non, réjouissent les uns, dégoûtent les autres ». Je ne pense pas qu’aucune chanson de Noël soit de mauvais goût ou d’une franche vulgarité. Bien au contraire. Quand toute l’année, on nous bassine avec des chansons de rupture, de désir de revanche, de jalousie, de sexe ou autre, entendre des chants qui appellent à l’Amour avec un grand A, cela fait un bien fou. Est-ce que ce que les gens qualifient de « kitch », c’est simplement les choses que l’on fait de manière traditionnelle chaque année ? Pourquoi est-ce que la tradition serait « kitch » et toutes les choses importées qui n’ont pas toujours leur place dans nos différents pays en raison de nos valeurs ne le serait-elles pas ? Les dénonciateurs du « kitch » ne feraient-ils pas fausse route finalement ? En ce qui concerne mon titre « J’ai rêvé de ce Noël », pour celleux qui ont la sensibilité des mots, il s’agit d’une chanson consciente sous ses airs de fêtes. J’appelle les auditeurs.trices à prendre conscience que les moments que l’on vit avec nos proches sont précieux. Bien souvent, c’est pendant les fêtes de fin d’année que l’on se réconcilie. La vie n’attend pas la fin d’année pour nous enlever celleux qui nous sont cher.e.s. Aussi, «n’attendons pas la fin d’année pour dire je t’aime à celleux qu’on aime. Prenons plaisir à être ainsi au quotidien ». /À Noël, on attribue le qualificatif « commercial ». Quelle est la place de cette fête dans notre société actuelle, selon toi et celle qu’elle devrait avoir dans le meilleur des mondes ? (Rires), Je ris déjà car, heureusement, je ne fais pas partie de cette catégorie de personnes qui voient juste la finalité d’une chose. Noël est une fête dite « commerciale » pour les personnes qui sont matérialistes et ont certainement une vision étriquée de la vie. Je ne juge pas en disant cela, je vous donne juste mon analyse. Elle peut être fausse. Ce serait donc pareil pour les anniversaires, les fêtes comme la Saint-Valentin, les anniversaires de couple, etc… Aujourd’hui, trop de personnes se laissent berner et tombent dans le panneau du commercial, font comme les autres sans pour autant se positionner. Pourquoi faudrait-il toujours faire des trucs pompeux comme acheter un cadeau, aller au restaurant, pire encore pour y manger des fruits de mer ! (Rires !). Hey ! D’où viennent ces codes ? Qui les a instaurés ? Il faut savoir se regarder en face et se demander si on y adhère ! Moi non ! J’offre un cadeau quand j’ai un élan du cœur et pour faire plaisir. Je ne me casse pas la tête à courir les magasins pour chercher à tout prix des cadeaux. On voit, d’ailleurs, dans ce monde « commercial » que les gens n’ont aucun scrupule à les revendre sur le net… Où sont l’amour et la bienveillance dans cela ? Vous me répondrez que ça évite de blesser l’autre, je vous l’accorde. Mais pensez-vous aussi à son porte-feuille ou plutôt au vôtre ? Je ne peux pas dire que la fête de Noël devrait être plus comme ci ou plus comme ça dans un meilleur des mondes. Chacun vit cette fête selon son vécu, son expérience, son éducation. Néanmoins, si l’on pouvait éviter de casser l’émerveillement des autres. Il n’y a rien de pire que les rabat-joie. Toute l’année, on nous martèle l’esprit avec des meurtres, de la trahison, de la manipulation ; on peut bien prendre 1 mois sur 12 pour laisser rejaillir ce qu’il y a de meilleur en nous, et pourquoi pas y adhérer toute l’année. Pour ma part, c’est ainsi que je vois les choses et que je vis au quotidien. Je pratique l’amour sous toutes ses formes. /Parlons souvenirs, qu’est-ce que Noël te rappelle? Noël, c’est un état d’esprit, c’est le partage, les valeurs et de nombreux souvenirs qui rejaillissent. Pour cela, je vous laisse visionner le clip sur Youtube, tout y est décrit. /Qu’as-tu prévu cette année? De passer ces merveilleux instants que sont les fêtes de fin d’année avec ceux que j’aime ! /Une playlist de Noël à recommander à nos lecteur.rice.s ? Bien sûr ! Le titre « J’ai rêvé de ce Noël » sans modération. Il est téléchargeable sur itunes et toutes les plateformes de téléchargement.
0
HahaHaha
0
LoveLove
0
WowWow
0
YayYay
0
SadSad
Voted Thanks!