Scroll Top

Entrevue d’artisan.e | Roxanne St-Germain, créatrice de « Les petits monstres à batterie »

Les petits monstres à batterie est une boutique en ligne qui offre aux enfants des vêtements expressifs et uniques. La fondatrice, Roxanne St-Germain partage avec R Magazine l’histoire de ses débuts et ses influences.

 

Lorsque vous vous aventurez dans la boutique en ligne de Les petits monstres à batterie, attendez-vous à découvrir une floraison de couleur et d’imagination. Faits pour une clientèle de 0 – 14 ans, ces vêtements arborent des dessins en galaxie, en arc-en-ciel, ou bien des dinosaures, des chauves-souris, et des Pokemons. Vous pouvez également trouver des accessoires comme des bandeaux, des chouchous et des sacs baluchons. Cette collection fantaisiste est le fruit du travail passionné de Roxanne St-Germain, artisane et entrepreneure québécoise. Quand elle a commencé son entreprise, Roxanne avait une seule mission en tête : donner aux enfants modernes la possibilité d’exprimer son identité unique et briller à sa façon :

« Pour moi [la singularité] signifie énormément. Ne pas s’identifier à ce que l’on retrouve à la ”mode” et en magasin c’est difficile de ne pas pouvoir avoir sa propre identité. Pour moi il est important que chaque enfant puisse briller et c’est ça pour moi, l’époque actuelle, être en harmonie avec soi-même et souvent notre identité se définit par ce que nous portons. »

Quant à ses matières, cette artiste n’est portée que sur les tissus qui ne se retrouvent pas ailleurs. Elle passe des heures à rechercher des motifs uniques sur les réseaux sociaux ou par des contacts professionnels. Dès qu’elle trouve un dessin qui lui plaît, elle attend que l’inspiration la retrouve pour fabriquer son produit, sinon elle réalise des idées précises de ses clients, tout en portant sa passion pour la création de chaque pièce :

« Le plus grand défi je dirais c’est d’aller à l’aveuglette dans un projet nouveau et d’y mettre tout son cœur et ça mes clientes m’en donnent toutes les semaines des grands défis. Le dernier fut une grande robe à aile de chauve-souris. J’ai dessiné et [conçu] les ailes moi-même. Les gens ne se rendent pas toujours compte du long processus pour créer une pièce de vêtement. Y’a le design du patron, la préparation et vérification du tissus, la découpe, l’assemblage. À chaque fois j’y mets tout mon cœur et du temps. »

Elle est toujours à l’écoute de sa spontanéité et créativité avec des merveilleux résultats. Elle a raconté à R Magazine avec fierté une de ses créations de cœur, une robe licorne zombie. « [Je] l’avais bien clairement en tête… Ça été un très gros succès j’étais aux anges ». En visionnant son prochain défi, St-Germain dit qu’elle veut bien développer la sélection de ses produits, y compris la fabrication de pochettes, des housses de coussins et de tapis pour les cartes de tarot.

Roxanne s’est montré reconnaissante envers le rôle que sa communauté a joué dans le lancement de son entreprise. Des groupes Facebook pour les entrepreneures, aux amies qui l’ont initiée à l’art de la couture, elle se retrouve dans une communauté qui l’a poussée à poursuivre sa vision unique.

« J’ai fait la rencontre d’une personne et on s’est dit toutes les deux qu’on avait envie de s’inscrire au cercle des fermières de notre région ensemble, car j’étais timide de sauter le pas seul. Cette rencontre fut le tournant de ma vie, j’ai enfin touché une machine à coudre alors que je ne savais que tricoter à ce moment. Ces personnes m’ont marquée et touchée personnellement chacune à leurs façons et si vous avez la chance de vous inscrire c’est vraiment une expérience unique et remarquable pour les jeunes femmes. »

Pour les personnes qui souhaitent se lancer dans une auto-entreprise, elle conseille de trouver aussi des communautés, celles qui peuvent vous aider à comprendre la documentation et les règlements nécessaires, mais surtout : « Soyez vous-même et soyez unique. »

R Magazine a hâte de découvrir les prochaines créations de cette jeune entrepreneure.

Vous pouvez aussi rejoindre Les petits monstres à batterie sur Facebook, Instagram ou sur son site web.

À propos de l'auteur

Publications similaires

Laisser un commentaire