Heartstopper : son pouvoir auprès de la communauté LGBTQIA+

IMG_couv

Depuis sa sortie le 22 avril 2022, la nouvelle série Netflix fait parler d’elle grâce aux nombreux sujets évoqués et à l’importance de ceux-ci en ce moment. Alice Oseman, autrice du roman graphique sur lequel se base la série, choisit de compter sur Euros Lyn pour l’aider à réaliser ce projet.

 

Hollywood est habitué aux séries clichées sur l’adolescence, la dépression, les opiacés, les relations sexuelles : ce ne sont que certains des sujets que le milieu aime aborder. Ainsi, tout porte à croire que cette série serait également remplie de clichés, mais cette comédie romantique n’est pas là pour ça. Adaptation du livre éponyme écrit par Alice Oseman, célèbre autrice récompensée par le Goodreads Choice Awards Best Graphic Novels and Comics, cette série va évoquer des sujets sans ajouter d’artifices pour que chaque fan retrouve un peu de lui.elle dans cette série young adult.

Crédit : Alice Oseman

Charlie, adolescent comme plein d’autres, assume pleinement qu’il préfère les garçons bien que cela  lui vaille quelques moqueries. Il le rencontre alors, lui, LE sportif du lycée, Nick. On assiste à un cliché des plus classiques : l’adolescent timide qui se lie d’amitié avec le garçon populaire. Autant dans le livre que dans la série, on attend tou.te.s impatiemment que nos deux héros finissent ensemble, sans prise de tête, des émotions à foison, on est servi.e. La lecture, le visionnage se fait rapidement et sans embûche, idéal pour quiconque souhaite s’aérer l’esprit avec une belle romance. Sa simplicité fait son charme. 

Heartstopper, c’est plus qu’un roman LGBTQIA+, c’est une véritable histoire d’amour, une réelle amitié qui se crée, une relation qui s’est nourrie de la pureté des deux âmes de Nick et Charlie. Voilà pourquoi cette série fait un bruit monstrueux, car les sujets abordés : l’homosexualité / la bisexualité et le harcèlement sont à prendre avec des pincettes tant ils touchent de gens. Alice Oseman en a fait son affaire et voilà qu’elle rend son écriture universelle. Son œuvre se lit, se regarde, se savoure et se comprend par-dessus tout. Des personnages attachants, un récit qui se veut de plus en plus optimiste au fil de l’écriture, des thèmes importants, en bref : une histoire d’amour qui touche tout un chacun.

Ce récit est un « revival » de la littérature qui se veut LGBTQIA+, faire des personnages principaux des personnes queer(s) sans pour autant en faire toute leur personnalité est un travail apprécié et appréciable. Certains auteurs vont inclure des personnages de la communauté LGBTQIA+ pour prouver qu’ils acceptent tout le monde, mais bien souvent ces personnages n’ont pas d’intérêt et on les qualifie uniquement par leur orientation sexuelle. Alice Oseman, elle, a dépeint leur sexualité sans en faire leur caractère. Charlie est gay mais ce n’est pas tout. C’est un adolescent qui est au lycée, qui est gentil, ouvert, sensible, qui a des amis avec qui il fait des soirées films. Il ne peut être représenté que par sa sexualité et l’autrice a parfaitement réussi son coup en les rendant humains et attachants.

Crédit : Alice Oseman

Si je peux vous donner un conseil, foncez lire ce roman ou regarder la série, car vous ne pouvez pas être déçu.e.s d’une si belle histoire d’amour et d’amitié. 

 

 

 

 

 

 

 

Par Elisa Colin

 

Sources :

Publications similaires

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: