Entretien avec Salomé Bousquet-Carton, créatrice de la marque Nubbi

PHOTO_2

Salomé Bousquet-Carton est une jeune entrepreneuse. Tout juste sortie des études avec un diplôme de designer de mode en poche, elle vient de lancer sa marque de vêtements non-genrés et éthiques : Nubbi. Voilà l’occasion de faire connaissance avec cette artiste aux belles valeurs au travers de cette entrevue et de l’encourager dans ses projets.

 

  • Parle-moi de toi!

Bonjour Salomé, je suis vraiment contente de faire cet entretien avec toi! Pour commencer, je souhaite en savoir plus sur toi, peux-tu te présenter à nos lecteurs?

Bonjour, je m’appelle Salomé Bousquet-Carton, j’ai 22 ans, je suis de Rennes et je viens tout juste d’obtenir mon diplôme de designer de mode à l’Atelier Chardon Savard.

Tu es clairement passionnée de mode et de couture. Comment est née cette passion? 

J’ai toujours été attirée par les arts en général. J’ai grandi avec un père musicien et une mère journaliste. Ils m’ont toujours poussé à me questionner et à m’intéresser aux choses qui m’entourent. Mon arrière-grand-mère était couturière et c’est avec ma grand-mère que j’ai fait mes premiers pas sur une machine à coudre à l’âge de 12 ans.

Y a-t-il des créateurs que tu admires particulièrement? 

Je suis assez admirative du travail de Thierry Mugler. Son art est avant-gardiste, visionnaire, audacieux dans ses créations, mais aussi à travers ses démarches artistiques. J’aime aussi beaucoup le créateur Yohji Yamamoto et notamment sa ligne de vêtements en collaboration avec Adidas, « Y-3 ».

Si tu devais qualifier le monde de la mode grâce à un mot, lequel choisirais-tu? 

Je le qualifierais de captivant.

Selon toi, quelles sont les qualités nécessaires pour exercer le métier de créatrice de mode?

Je dirais qu’en premier lieu il faut d’abord apprendre à se faire confiance. Ça demande beaucoup d’assiduité et de rigueur, mais, le plus important c’est d’essayer de ne pas se laisser submerger par les problèmes que l’on peut traverser. Il faut être audacieux, je pense que le principal est de toujours croire en son projet.

Quels sont les inconvénients de la profession?

Selon moi, le plus dur est de garder le rythme, la mode évolue en permanence. Et je pense aussi que comme dans tous les domaines artistiques, il est compliqué de dissocier les critiques négatives sur notre travail et de la personne que nous sommes en tant que telle.

 

  • Parle-moi de Nubbi!

Peux-tu me parler de Nubbi?

Nubbi, c’est une marque de vêtements et d’accessoires sportswears de prêt-à-porter haut de gamme et non-genré qui défend des valeurs éthiques, écologiques et économiques.

En quoi Nubbi se différencie-t-elle des autres marques?

Nubbi est une marque non-genrée et se différencie du terme unisexe. La question du genre est très actuelle. Beaucoup ne se retrouvent pas dans les marques actuellement sur le marché. Le style ne devrait pas définir le genre, mais ce que l’on a envie d’être. C’est pourquoi Nubbi présente des collections créées en fonction de la morphologie et non en fonction du genre, en valorisant l’environnement, en promettant une traçabilité des produits tout en imposant un style original et créatif.

Je sais que tes créations sont éthiques et écologiques. Peux-tu nous en dire davantage sur ces sujets?

Nubbi a pour objectif le zéro déchet : aucune perte de tissu grâce à l’upcycling avec la réutilisation des chutes de tissus sous forme de patchwork. De plus, les tissus utilisés sont en grande partie bio et naturels. Les autres matières premières, elles, sont issues de la récupération. Nubbi souhaite aussi mettre en avant le savoir-faire français en promettant une traçabilité des produits avec une production éthique, exclusivement européenne (Espagne) et française, en visant une production 100% française.

Raconte-nous comment se déroule une journée type de travail pour Salomé Bousquet-Carton. Où et comment travailles-tu?

Pour l’instant, j’ai installé mon atelier dans la maison de mes grands-parents à St-Grégoire à côté de Rennes. Je passe généralement mes journées à concevoir des prototypes de vêtements pour la prochaine collection. J’imagine mes vêtements, puis lorsque j’ai une idée je les note sur un carnet en quelques mots, je ne dessine pas vraiment de croquis. Je fais mes patrons puis je crée directement à la machine en utilisant de vieilles nappes en guise de toile pour mes prototypes. Une fois mes prototypes validés, je me lance dans la confection de la collection.

Quelle est ta pièce préférée, toutes collections confondues?

Je dirais la Doudoune Player One. C’est une de mes pièces les plus. Elle est composée d’un tissu de protection pour les sièges de voiture que j’avais récupéré lorsque j’étais étudiante. J’ai aimé la concevoir.

Où peut-on acheter tes créations et quelle est la gamme de prix?

Depuis le 17 janvier, le site est en ligne: nubbi.fr . Pour l’instant, tous les produits ne sont pas encore en ligne et la plateforme est surtout adaptée pour les ordinateurs plutôt que les smartphones. La collection haut de gamme y est présentée et les prix varient entre 70€ et 680€. Pour la collection de prêt-à-porter, les produits et les prix ne sont pas encore affichés et seront disponibles dans le mois.

 

  • Parle-moi du futur!

Quels sont tes projets?

Mes projets pour les prochains mois sont entièrement dédiés à la création de la collection Été et à la préparation d’un premier défilé pour la présenter au public. J’aimerais, dans un second temps, ou parallèlement, trouver un local puis commencer à embaucher pour créer une véritable équipe Nubbi.

Prévois-tu des collaborations avec d’autres artistes?

Oui bien sûr! Je suis d’ailleurs déjà en discussion avec des artistes pour mettre en place une collaboration.

Peux-tu nous parler de tes inspirations pour les collections d’été (textures, couleurs, motifs…)? 

Je ne peux pas vous en dire beaucoup car pour l’instant, tout n’est pas validé définitivement. Mais ce que je peux vous dire c’est que je vous proposerai une collection plus conséquente, avec beaucoup plus de looks et d’articles. Les couleurs resteront assez douces et les vêtements assez techniques. Et en ce qui concerne les matières, il y aura de la transparence, de la superposition et un véritable travail de texture. La collection sortira en juin 2022.

Comment peut-on t’aider pour le lancement des futures collections?

Vous pouvez aider et soutenir Nubbi en suivant le compte Instagram @nubbi.officiel. J’ai aussi récemment lancé une campagne de financement participatif et si Nubbi vous plaît, vous pouvez contribuer au projet.

Il reste encore un mois avant la clôture de la campagne et les contributions supplémentaires me permettront de développer d’autant plus la marque.

Si vous partagez autour de vous sur les réseaux sociaux le lien de la campagne participative, Nubbi pourra se faire connaître davantage!

Y a-t-il quelque chose que tu aimerais ajouter? Le mot de la fin est pour toi.

Simplement merci de m’avoir donné la parole.

Publications similaires

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: