Scroll Top

« De Sable et de Sang » de Mandarine Roxane : une découverte littéraire, sociétale et philosophique

couverture-de-sable-et-de-sang

Si vous vous êtes déjà demandé quel serait notre monde si la société n’existait pas, ce livre de Mandarine Roxanne est fait pour vous. De Sable et de Sang est un roman de science-fiction qui nous amène à remettre en cause entièrement notre façon de voir notre monde, mais surtout la société qui la compose, ainsi que notre rapport aux autres mais surtout celui qu’on cultive avec nous-même. Plonger la plupart du temps au sein de l’esprit de Laure, comment réagira-t-elle une fois propulsée malgré elle dans un monde où la société n’est jamais née tout en devant partir, dans le même temps, à la recherche de ses enfants.

« Ceci est une histoire. Une fiction née dune théorie sans queue ni tête, dune envie dexplorer en se laissant aller au fil des pages. Ceci est une exploration sans prétention. Veuillez prendre cet ouvrage comme ce quil est, une invitation au voyage dans un monde où la société nest quune lugubre sornette, et non comme une affirmation pleine et entière de mes convictions plus profondes. » amorce l’autrice belge avant de nous laisser pleinement à notre voyage au sein de son univers.

De Sable et de Sang est un roman catégorisé dans ce qui serait de la science-fiction, mais de par la trame narrative principale, on se rend vite compte que ce livre relève énormément de philosophie. On va à la rencontre de Laure, une femme assez banale au sein de notre société. Elle vit seule pour s’occuper de ses enfants après avoir réussi à se séparer de son mari violent. Robert, l’un de ses anciens professeurs, un scientifique qui rêve de parcourir l’espace et le temps, construit la machine temporelle qui changera le destin des différents personnages. Comment réagira Laure, une personne humaine comme nous tous en 2023, une fois propulsée dans un monde où la société n’a jamais existé ? C’est cela qui rend le roman fascinant ! On pourrait penser que parce qu’on sait écrire des univers post-apocalyptiques ce n’est pas si compliqué de créer un monde sans rien, mais avec cet ouvrage, on s’aperçoit très vite que c’est beaucoup plus complexe et que cela demande vraiment une finesse irréprochable. Mandarine R. nous explique que rien que notre langue a été un problème de taille : « Étrangement, le français semble être lune des langues les plus influencées par les lois arbitraires de lordre social.». Un personnage dans le livre nous y confrontera de lui-même à propos de la langue francophone :« Ces vieux croûtons déconnectés qui consacrent leur vie à rendre la langue la moins naturelle et accessible possible au nom de la culture et de lélitisme.Tout cela pour diviser les classes sociales. »

L’autrice a une écriture simple à lire, même pour des personnes qui lisent peu, tout en ayant sa propre plume. Néanmoins, ce n’est pas un livre à mettre entre toutes les mains, mais il n’est pas forcément nécessaire de le préciser, car c’est évident qu’un monde sans société peut être choquant et peut nous faire réfléchir, nous qui sommes né.e.s au sein d’une société et d’un pays.

On passe par tout un tas d’émotions et d’analyses à travers les différents personnages qui sont tous bien construits et qui sont, étonnamment, un point fort de l’œuvre. Étonnant dans le sens où la nature du livre pourrait faire penser que l’histoire est uniquement un espace de réflexion pour l’autrice, alors que bien au contraire, il y a une histoire captivante et pleine de rebondissements. Il faut aussi préciser que les personnages ont leurs différentes façons d’agir.

Dans de Sable et de Sang, Mandarine Roxanne met la société à nu en remettant en cause notre façon de penser et de voir le monde.

Elle va aborder le travail et la hiérarchie. En mettant en exergue ce but étrange qu’on se fixe : « réussir sa vie ». D’où cela vient ? : «[…] la montre est un merveilleux moyen de se mettre d’accord sur l’heure et l’endroit où festoyer tous ensemble, où se retrouver pour échanger des plaisirs et des libertés. Mais dans le système que Laure a toujours connu, la montre est une prison dans laquelle le commun des mortels est condamné à courir sur place. »

L’intelligence, la mémoire et la paresse d’esprit. Le rapport humain à la mort et à l’amour. Notre rapport au corps et à la beauté. Les relations entre enfants et parents. Le rapport à l’âge et au physique, tout cela est traité avec finesse et réalisme. Le traitement ambiguë des enfants dans la société. La critique de l’administration et de la bureaucratie, en particulier au sein des relations entre les humains : « Les relations humaines sont déshumanisées au point dêtre notées minutieusement à la virgule près sur des documents officiels, notariés par des inconnus. »

Une critique de l’identité est présente, de la réduction de nous-mêmes à un attribut, notre travail, notre couleur de peau, notre genre, etc..

Ou encore notre rapport au sexe. Pourquoi serait-il pur ou sale ? Ce n’est rien d’autre qu’une partie de notre corps qui peut nous servir à faire nos besoins, pour combler nos possibles envies charnelles ou pour se reproduire, mais ce n’est rien d’autre qu’une partie de notre corps.

Je voudrais vous citer cette phrase qui m’a beaucoup touchée personnellement, celle-ci aborde le consentement lorsque Laure partagera un moment charnel avec une personne de l’autre monde :

« Elle sent quil risque de senfoncer un peu trop en elle, mais elle le laisse faire. Elle est consciente quun seul mot suffit pour quil sarrête. Elle prend tellement de plaisir qu’elle n’est pas sûre de ressentir la douleur. »

Le consentement est inné pour un humain, qui ne grandit pas au sein d’une société, car il n’y a pas de construction de genre, et ainsi aucune discrimination telle que le sexisme, la misogynie, et la masculinité toxique.

En bref, la morale et la honte sont déconstruites. On découvre l’évolution de l’humanité, la naissance ou non de la société, l’esprit humain et ses émotions, le meurtre et les êtres naturellement mauvais, tout est abordé et rien n’est omis pour nous montrer que ce monde sans société est cohérent !

 

Foncez découvrir Laure et allez défier vos pensées les plus profondes dans ce monde loin duquel vous avez toujours vécu. Le livre vous attend ici : https://www.amazon.fr/Sable-Sang-Mandarine-Roxane/dp/B0BSJ9JYBZ.

Mandarine Roxane est très active également sur la page Instagram officielle de son livre : https://www.instagram.com/desableetdesang/?hl=fr. Elle y répond aux questions de ses lecteur.rice.s, y montrent des illustrations et animations de ses personnages qu’elle a elle-même dessiné. Et si le livre ne vous rassasie pas et que vous souhaitez encore débattre et/ou écouter les pensées de l’autrice, n’hésitez pas à la découvrir sur sa chaîne YouTube Les pensées de Zoey : https://www.youtube.com/@lespenseesdezoey, elle s’y livre sur beaucoup de sujets sous forme de podcasts.

À propos de l'auteur

Publications similaires

Laisser un commentaire