Scroll Top

Dans la tête de Sasha, le premier roman d’Esther Roussy

Esther_Roussy_1

Esther Roussy, jeune auteure de 17 ans, a publié son premier roman pour adolescente intitulé Dans la tête de Sasha. Dans ce livre, elle aborde des sujets tels que le harcèlement, les attouchements, les relations toxiques, les secrets de famille et bien plus encore. Elle partage avec nous son expérience d’écriture et les « secrets » de son livre.

 

Peux-tu te présenter rapidement ?

Je viens de commencer mon Collège d’enseignement général et professionnel (CÉGEP) en technique du travail social pour devenir travailleuse sociale dans les écoles. À côté, je travaille à la pharmacie du Walmart comme emploi d’étudiant.

 

Comment t’est venue l’idée de ton livre ? Est-il basé sur des expériences personnelles ?

J’ai commencé à écrire ce livre alors que j’étais très jeune, puis je l’ai laissé de côté. Ce n’est que quelques années plus tard que j’ai de nouveau eu cette passion, ce besoin d’écrire… Et je ne savais pas quoi faire. C’est pour cette raison qu’au lieu de commencer n’importe quel roman, j’ai repris celui que j’avais écrit plus jeune pour le rendre meilleur tout en me basant à la fois sur mes connaissances, mon imagination et mon expérience.

 

Peux-tu nous expliquer un petit peu le processus de création de ton livre, les différentes étapes par lesquelles tu es passée ?

Contrairement à ce que l’on pense au premier abord, pour écrire un livre, il y a beaucoup d’étapes. En premier lieu, il faut bien évidemment écrire le livre, mettre nos idées sur papier.

Ensuite il y a une correction de fond, corrigeant les éléments de l’histoire et la crédibilité de celle-ci, pour ensuite passer à une correction plus au niveau de l’orthographe et de la grammaire.

Après tout ça, il faut trouver son éditeur, ce qui n’est pas chose facile. Cela peut prendre plusieurs semaines, voire plusieurs années, puisqu’il y a plusieurs maisons d’édition disponibles, autant à compte d’auteur (payant) qu’à compte d’éditeur (gratuit). Tout dépend de ce que vous préférez. Pour ma part, c’est après un coup de chance que j’ai rencontré ma merveilleuse éditrice des éditions Allez Oses !

Par la suite, il y a le processus officiel de publication qui débute, passant par une seconde correction de l’histoire et de la grammaire, pour finir par la mise en page, la couverture et tous les autres détails qui font toute la différence !

 

En tant qu’artiste, quelles sont les choses, les personnes qui t’ont inspirée tout au long de l’écriture de ton livre ?

J’ai toujours été inspirée par toutes les personnes faisant de l’art, quelles qu’elles soient, puisque je suis quelqu’un qui n’aime pas que l’écriture, mais plusieurs autres formes d’art. C’est d’ailleurs là-dedans que je viens puiser une partie de mon inspiration.

Quelqu’un qui m’a inspirée ? Malgré toute la polémique à son égard, je dirais J.K. Rowling  à travers son parcours. Comme j’ai dû faire face à plusieurs refus de la part des maisons d’édition, ça me faisait du bien de voir que ça pouvait arriver à tout le monde, que ce n’était pas une fatalité. India Desjardins m’a également bien inspirée à continuer de suivre ma passion. J’ai eu la chance de discuter de l’écriture avec elle et ça m’a fait le plus grand bien. Les personnes de mon entourage m’ont également grandement inspirée pour la naissance de ce livre. Que ce soit mes amies, ma famille, mes professeurs, le vieux monsieur qui marchait dans la rue l’autre jour… Ça pouvait être leur physique, leur caractère, leurs expériences de vie…

Parmi mon entourage, il y a plus spécifiquement trois personnes qui m’ont aidée à tenir jusqu’à la fin. Il s’agit premièrement de ma professeure de sixième année, la première à m’avoir lu et la première à m’avoir encouragée à continuer. Véronique, qui a tout fait pour que je réalise ce rêve, car elle savait ce que ça représentait pour moi. Puis finalement, Nathalie, celle qui a su m’aider à prendre des décisions et qui a su écouter mes peurs (car oui, publier un livre, ça fait peur !).

 

Quel est le message que tu souhaites faire passer à travers ce livre ? As-tu toi-même appris des choses en l’écrivant ?

Avec ce livre, j’aimerais simplement faire passer que tout est possible.

Tout d’abord : mon expérience, car j’ai beau avoir traversé beaucoup de difficultés tout au long du processus, je n’ai jamais lâché et c’est ce qui me permet d’être là à vous parler aujourd’hui. Je voudrais faire passer le message qu’il faut toujours croire en ses rêves ! Et c’est ce que j’ai réalisé en l’écrivant.

J’aime également, plus avec mon roman en tant que tel, utiliser les sujets tabous et en parler afin de les rendre « normaux » aux yeux des autres. Mon plus grand objectif d’écriture est d’un jour rencontrer une personne qui aura lu mes livres et qui pourra me dire que je l’ai aidée, qu’elle ne voit plus les choses de la même façon.

 

Prévois-tu déjà une suite à ce livre ou aimerais-tu en écrire d’autres ?

Il est certain que je prévois une suite pour cette série. Le premier livre est déjà bien entamé. Je prévois également plein d’autres projets d’écriture, aussi différents les uns que les autres. J’ai également comme objectif d’aller au Salon du livre de Rimouski cet automne… on verra où la vie me mènera !

 

Nous remercions Esther pour son temps et lui souhaitons beaucoup de succès en tant qu’auteure.

 

Pour vous procurer son livre, n’hésitez pas à aller en librairie ou à le lui commander via ses réseaux sociaux et sa boutique Etsy.

À propos de l'auteur

Publications similaires

Laisser un commentaire