Rito Joseph – Un vent de changement pour les communautés afro descendantes ! (Demo)

C’est essoufflé que Rito Joseph, que l’on surnomme Toto arrive à la station Lionel Groulx, le point de rendez-vous pour débuter la visite Tourist In My City. Il a couru pour nous rejoindre et être à l’heure. Il faut dire que cet homme, passionné et mordu d’histoire, veut nous faire découvrir l’histoire des communautés noires montréalaises à travers un parcours que peu de gens connaissent.

Autodidacte, Rito Joseph est conférencier et guide touristique. Sa démarche, depuis plus de deux ans, est de faire découvrir la communauté afro descendante par le biais de la culture, l’histoire, l’art et la musique. Avec le mouvement Black Lives Matter, l’intérêt des gens pour l’histoire des communautés noires s’est accentué. Le monde veut comprendre pourquoi les noir.e.s se font traiter de cette façon, pourquoi la vie d’une personne noire en 2020 est encore considérée par bon nombre de cultures comme étant inférieure.

Son objectif n’est pas de dénoncer mais d’éduquer. Pour ce faire, chaque fin de semaine, avec des petits groupes de 15 à 20 personnes, Rito parcourt pendant 1h30 une partie de Montréal, berceau de la riche et profonde histoire des noir.e.s.

La visite débute par la Union United Church, la toute première congrégation noire au Canada. Nelson Mandela, l’illustre joueur de piano Oscar Peterson et bien d’autres y ont mis les pieds.

Ensuite, nous nous dirigeons vers l’Universal Negro Improvement Association of Canada (UNIA), l’endroit où Louise Langdon et Earl Little, deux activistes pour les droits des noir.e.s et parents du fameux Malcom X se sont rencontrés.

Nous passons à travers le Coloured Women’s Club of Montreal, la première association de femmes noires au Canada. Évidemment, nous nous arrêtons longtemps sur la musique Jazz et ses artistes incontournables de l’époque. Le Jazz, considéré à l’époque comme la musique du diable, est aujourd’hui écoutée dans le monde entier et par toutes les cultures.

Il faut faire la visite pour s’imprégner de l’ambiance de l’époque, comprendre ce qui s’est passé et découvrir l’histoire des noir.e.s sous un autre angle. Rito ne parle pas comme un historien barbant qui réciterait sa leçon. Non, il nous fait vivre son émotion, ses connaissances ; il nous amène à une autre époque et à un autre niveau de compréhension.

J’ai posé des questions à Rito pour en savoir plus sur son engagement, son implication et sa mission. C’est avec un grand sourire et une grande bienveillance qu’il a accepté d’y répondre :

Qu’est-ce qui t’as amené à vouloir faire découvrir une partie de l’histoire des noir.e.s à des montréalais.e.s ? Et qu’est-ce qui t’anime dans ce que tu fais ?

RJ : Je pense qu’il est important d’avoir cette compréhension historique pour pouvoir décortiquer et déconstruire la réalité d’aujourd’hui et je crois aussi que ça apporte un niveau de cohésion qui facilite le dialogue.

Les gens qui assistent aux visites sont de toutes origines, cultures, etc. Globalement, est-ce des gens qui connaissent un peu l’histoire des noir.e.s ou pas du tout ?

RJ : Oui, les gens qui assistent sont de différents groupes ethniques, certains connaissent plus ou moins l’histoire, d’autres pas du tout. Certains s’intéressent, d’autres en ont entendu parler très brièvement et pour la majorité ils cherchent à savoir ce qu’ils pensent qu’on leur cache.

Envisages-tu de nouveaux projets en lien avec Touriste dans ma ville, écriture d’un livre, par exemple, ou de nouveaux parcours ?

RJ : Pour Touriste dans ma ville, j’aimerais rajouter davantage de parcours dans la ville et probablement écrire sur le sujet aussi afin d’avoir un curriculum qui pourra se transmettre dans les écoles et à la jeunesse.

Les visites sont terminées et reprendront l’année prochaine. Mais si je dois vous conseiller une activité, seule, en couple, entre amis ou même en famille, c’est bien la visite de Rito Joseph.

Pour avoir un aperçu des visites passées en attendant l’ouverture des inscriptions, cliquez ici

#BlackMontrealExperiences

Related Posts

Leave a Reply