Éducation Société

La vie autour de moi : Chronique de Marini – Le défi de voyager avec les enfants

Qui dit vacances, dit voyages, non ?

Oui, nous avons tous.tes hâte de plier nos bagages et de quitter pour un séjour en camping, un voyage en plein air ou une visite à la famille. Cette année, la situation mondiale a été spéciale. Difficile de voyager, de travailler, de sortir de chez nous ! De mon expérience, je peux dire que voyager avec les enfants n’a pas trop changé. Juste le choix du lieu, « coincé.e.s », plutôt, au Québec, forcé.e.s un peu par la pandémie. Nous avons choisi un endroit loin de chez nous, en plein forêt, que nous pensions presque idéal pour toute la famille. Oui, j’ai bien dit que nous pensions, car, une fois arrivé.e.s là-bas, les enfants s’ennuyaient déjà de leurs gadgets et profiter de la nature ne les intéressait pas trop.

De plus, voyager avec des enfants d’âges différents complique les choses : iels n’ont pas les mêmes intérêts. Au bout d’une heure (et même moins), assis.e.s dans la voiture, la tranquillité disparaît. Le voyage devait durer onze heures, en plus ! Malgré toute la bonne organisation : acheter diverses gâteries, s’assurer d’avoir les chargeurs du téléphone et de la tablette, prendre des livres et des cartes de jeu, un coussin, une couverture ainsi que des boissons, il semblerait que ce n’est jamais assez !

Il me semble que, dans notre temps, bien avant l’ère d’internet et des gadgets informatiques, nous étions content.e.s de regarder par la fenêtre, de chanter ou de jouer divers jeux de logique. Plus maintenant, nous sommes des parents « dépassé.e.s » !

Donc, pour revenir à notre aventure sur la route, il faut toujours s’adapter sur le chemin : ajouter plus de temps que prévu pour le voyage, prendre plus de pauses si nécessaire et je peux vous dire que ce petit arrêt de dix minutes fait vraiment du bien, juste pour changer d’atmosphère. Nous nous sommes arrêté.e.s en cours de route afin de prendre des photos et visiter de merveilleuses places. Du jamais vu pour nous ! Et même les enfants en ont profité … avant d’embarquer encore sur le téléphone ou la tablette une fois rentré.e.s dans la voiture !

Mes amies ou collègues peuvent rouler entre onze et treize heures sans trop s’arrêter alors que d’autres, comme nous, préfèrent profiter un peu plus des paysages et s’adapter aux besoins de la famille. Certain.e.s vont même jusqu’à interdire les gadgets voire les confisquer pendant les voyages.

Cela nous rappelle de ne pas hésiter à faire l’arrêt quand nous voyons quelque chose de beau. En effet, car, souvent, la prochaine fois – si prochaine d’ailleurs – ne sera jamais pareille. Même s’il pleut, sortons de la voiture. Rien ne se perd ! Bien au contraire, la journée sera remplie de beaux souvenirs comme la fois où toute la famille s’est pris une douche offerte par les cieux. Et même si nous arrivons un peu plus tard, nous arriverons quand même à destination.

Sachant que nous sommes tous.tes différent.e.s et qu’il n’y a pas de recette idéale pour un bon voyage, que feriez-vous pour le bon déroulement du vôtre ?

1
LoveLove
1
YayYay
0
HahaHaha
0
WowWow
0
SadSad
Voted Thanks!

No Comments

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :