Éducation Environnement Lifestyle Société

La vie autour de moi : Chronique de Marini – Juin-Juillet, mois pour se responsabiliser avec des déchets convoités

Juillet arrive avec son lot de … déménagements mais dès le mois de Juin, les meubles commencent déjà à encombrer les trottoirs ; les choses « non désirées » s’empilent et même des animaux sont oubliés ou jetés simplement dans la rue.

Quelle horreur !

La beauté des ruelles qui, à la base, souffrent du manque d’espace (vert aussi) et de places de stationnement, fait place à une laideur causée par cette période d’entreposage voire ces coins de rue-poubelle.

En tant que citoyenne de cette belle province, je me demande comment nous pouvons responsabiliser les gens et leur montrer les moyens d’agir pour le respect de l’environnement, de nos voisin.e.s et de nos animaux. Et dans ce cas précis, c’est apprendre à disposer de nos biens d’une manière écoresponsable.

Chaise, Canapé, Garbage, Déchets Encombrants, Meubles

Pourtant, ces moyens existent et les initiatives sont de plus en plus nombreuses. Un objet qui n’a pas d’utilité pour son propriétaire peut tout bonnement être remis à un organisme de charité qui pourra le revendre en vue de financer ses activités ; ce qui, de cause à effet, donnera une nouvelle vie audit objet mais également sera utile à une ou plusieurs personnes. Un objet plus imposant ou des meubles peuvent devenir encombrant dans un petit appartement, c’est connu ! Mais, pourquoi ne pas demander de l’aide à nos ami.e.s car peut être que notre don aidera plus de monde que de rester oublié dans la rue.

Il y a beaucoup de jouets dans les chambres ; n’empêche, les enfants continuent d’en demander ? Apprenons à dire non et montrons-leur comment vivent des enfants moins nantis et moins chanceux ! Ramassons le surplus de jouets, de livres ou même de sacs d’école et sollicitons nos ami.e.s pour recueillir les besoins. Et il y a toujours l’option des dons aux organisme, comme ceux qui accueillent des immigrants. Montréal et les villes avoisinantes bénéficient d’une multitude d’organismes de bienfaisance. Rien ne devrait donc être perdu !

Aucune description de photo disponible.

Enfin, le dernier aspect, et non des moindres, n’oublions pas les pauvres petits minous ou pitous que nous abandonnons de plus en plus lors de ce mois de juin. C’est bien dommage pour ces animaux que nous considérons comme des membres de la famille et qui ne demandent que de l’amour. Soyons responsables et évitons cette cruauté envers les animaux ! Si nous pouvons offrir notre animal à une famille d’accueil qui pourrait bien prendre soin de lui, faisons-le. Pensons-y bien avant notre déménagement : les refuges sont souvent débordés en cette période. Donc, un peu de responsabilité, s’il nous plait.

J’ose croire que l’Humain trouvera le bon chemin vers une consommation moindre et le recyclage des biens et prendra soin de son animal de compagnie de manière responsable.

1
LoveLove
0
HahaHaha
0
WowWow
0
YayYay
0
SadSad
Voted Thanks!

No Comments

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :